L'ASTROLOGIE DANS SAINT SEIYA

 

Introduction
Depuis les temps les plus anciens, astronomie et astrologie ont été intimement liées. Les plus grands astronomes ont ainsi été forcés, dans le but de financer leurs travaux, de réaliser les horoscopes de leurs mécènes. Si aujourd'hui l'astrologie est reléguée par beaucoup au rôle de pseudo-science, force est toutefois faite de constater que la puissance symbolique des 12 signes du zodiaque est encore très vivace, perdurant après des siècles voire des millénaires de présence. Mais qu'est-ce que le zodiaque ?
Les constellations ont toujours joué le rôle de balises célestes, en particulier pour la localisation des astres du système solaire, dont le déplacement relatif par rapport aux étoiles s'effectue très rapidement. En effet, les planètes décrivent autour du Soleil des orbites dans des plans très voisins de celui de la Terre : l'écliptique. Il en résulte que les mouvements apparents du Soleil et des planètes s'effectuent dans une bande du ciel de faible extension autour de l'écliptique (17,5 de part et d'autre pour être exact) : c'est le zodiaque, du grec zodiako = "cercle des animaux". Le premier zodiaque remonte aux Babyloniens, on y retrouve déjà des figures comme le Taureau ou le Lion.
Puis les Egyptiens reprendront le flambeau en assimilant la marche fictive du Soleil le long de l'écliptique à leur calendrier : ils avaient observé que le Soleil avait l'air d'apparaître au fil des années dans la même constellation à un moment donné. On disait alors qu'il occupait une maison. Ils furent parmi les premiers à assimiler le destin d'un bébé à sa naissance avec la maison qu'occupait le Soleil à ce moment-là : l'astrologie en tant que science était née ! De plus, les Egyptiens découpèrent leur mois de 30 jours en 3 périodes égales de 10 jours : les décans, et affinèrent ainsi les attributions de tel ou tel signe. 
Ensuite, les Grecs assimilèrent cette nouvelle connaissance et l'adaptèrent à leurs mythes.
Par la suite, l'astrologie devint plus élaborée : de par la symbolique du nombre 12, on attribua au zodiaque des vertus occultes, on y plaça les 4 éléments de manière équitable ou encore les "planètes", on affina les spécificités de chaque signe.

Astrologie et Saint Seiya
Loin de se détacher de la symbolique du zodiaque, Masami Kurumada va au contraire y faire référence en plusieurs occasions à travers la présentation de l'élite de la Chevalerie : les Chevaliers d'Or (Gold Saints). Une liste non exhaustive de clins d'œil :
- Les Armures d'Or sont, comme leur nom l'indique, couleur d'or. Ceci reflète le lien qui existait pour les Anciens entre le zodiaque et le Soleil : on croyait que le Soleil passait successivement au cours de l'année à travers les 12 signes. Dôko, dans le tome 26 du manga, explique ce que cela implique lorsque les 12 Chevaliers d'Or se retrouvent en un même lieu...
- Chaque Chevalier d'Or est du signe zodiacal correspondant à son armure. De même, un Chevalier de Bronze ne peut endosser que l'Armure d'Or correspondant à son signe (Seiya = Sagittaire, Shiryû = Balance...).
- Chaque Chevalier d'Or garde un temple, dont l'ensemble est appelé les 12 Maisons du Zodiaque.
Sur chaque temple, on retrouve le glyphe (pictogramme symbolique) correspondant au signe concerné [voir ci-dessous pour les explications de ces glyphes]
- Le secret des Box des Gold Cloths : dans le tome 26, page 66-67, on voit les 12 urnes des Armures d'or. Comme toute Box, elles présentent un dessin stylisé de la constellation au milieu de riches ornementations. Mais alors que les Bronze et Silver (?) Box affichent une chaînette en dessous du dessin, les Gold Box ont un dessin bizarre. Il s'agit en fait des symboles astronomiques des planètes protectrices de ces signes selon l'astrologie classique, je cite dans l'ordre :
- Bélier : Mars
- Taureau : Vénus
- Gémeaux : Mercure
- Cancer : Lune
- Lion : Soleil
- Vierge : Mercure
- Balance : Vénus
- Scorpion : Pluton
- Sagittaire : Jupiter
- Capricorne : Saturne
- Verseau : Uranus
- Poissons : Neptune
Deux remarques :
On peut s'étonner de voir la Lune et le Soleil au rang de Planètes alors qu'il s'agit respectivement d'un satellite et d'une étoile. Mais les Anciens l'ignoraient : sur fond de ciel quasi-immuable, ils voyaient le long de l'écliptique des points lumineux se mouvant beaucoup plus rapidement que les autres. Ils les baptisèrent Planètes, qui signifie vagabond en grec ancien. Depuis la Terre, la Lune et le Soleil semblent également animés d'un mouvement le long de l'écliptique...
Quid d'Uranus, Neptune et Pluton, que l'on ne connaissait pas jusqu'à très récemment ? Hé bien les astrologues modernes se sont accommodés avec cette nouvelle donne et ont attribué à chacune des nouvelles Planètes a un signe qui faisait office de doublon voire de triplet (Scorpion --> Mars, Verseau --> Saturne, Poisson --> Jupiter).

Après toutes ces considérations générales, nous allons nous intéresser à chaque signe. Le soin est laissé au lecteur ou à la lectrice de ce dossier de dénicher les liens entre chaque signe du zodiaque présenté par l'astrologie classique et le(s) Gold Saint(s) qui correspond. Amusez-vous bien !

 

LA MAISON DU BELIER
Planète gouvernante : Mars
Elément : Feu

Le glyphe ^
Les cornes du Bélier sont représentées dans un ensemble dynamique, soulignant la vitalité du signe. Le glyphe représente également la lettre grecque gamma, lettre utilisée par les Grecs pour nommer l'entrée dans le printemps (le fameux point vernal, ou point gamma, qui se trouvait dans le signe du Bélier il y a 2000 ans).
Signe de la montée du Soleil, du passage du froid de l'automne à la chaleur du printemps, du passage de l'ombre a la lumière, de l'éveil après l'engourdissement, le Bélier est le signe du jaillissement viril de la vitalité et de l'impulsion. Symbolisant le feu originel, explosif, destructeur et incontrôlable, il est le rebelle par excellence : indomptable, indépendant et bouillonnant.

Premier décan
Représentation: un jeune homme avec une épée dans la main droite
Signification : arrogance, courage, audace, force

Deuxième décan
Représentation: un homme en robe de juge
Signification : autorité, puissance, noblesse, charisme

Troisième décan
Représentation: un jeune homme jouant de la lyre, assis sur un tabouret
Signification : joie de vivre, douceur, subtilité

Moi, Bélier, si j'étais...
un adjectif : aventurier
un amoureux : direct
un trompeur : pour collectionner les conquêtes
un désir : un bel objet à exhiber
une crainte : passer inaperçu
un but : l'aventure
un défaut : l'intolérance
une qualité : le coup de force
un handicap: l'agressivité
un symbole : le phénix
un métal : le fer
une pierre : le rubis
une couleur : le rouge écarlate
un lieu : un endroit dangereux, anime et bruyant
une maison : moderne et sans recherche, ou le camping
un pays : l'Angleterre, le Japon
une partie du corps : le front, la tête

 

LA MAISON DU TAUREAU
Planète gouvernante : Venus
Elément : Terre

Le glyphe _
On reconnaît aisément une tête de bovin dans ce glyphe. Le cercle représente la plénitude, l'harmonie et la force tranquille du signe, tandis que la coupelle formée par les cornes renforce la sociabilité, figurant un réceptacle.
Signe féminin, le Taureau symbolise la propension exagérée de la recherche des plaisirs. A la fois sensuel et puissant, il incarne la substance initiale, la matière première, la terre maternelle vers laquelle on se tourne en cas de besoin. Sa principale caractéristique est un instinct de conservation surdéveloppé.

Premier décan
Représentation: un jeune homme labourant la terre, un livre à la main
Signification : amour de la terre, sagesse, esprit de construction

Deuxième décan
Représentation: un grand homme avec une ceinture, une clé dans la main droite
Signification : puissance, noblesse, supériorité

Troisième décan
Représentation: un vieillard sur une béquille avec une jambe de bois
Signification : misère, esclavagisme, privations

Moi, Taureau, si j'étais...
un adjectif : réaliste
un amoureux : sensuel (ou collant !)
un trompeur : victime d'une attraction physique
un désir : un instrument de plaisir doublée d'un cordon-bleu
une crainte : la perturbation de ses habitudes
un but : des bases solides
un défaut : l'égoïsme
une qualité : la persévérance
un handicap: l'immobilisme
un symbole : le scarabée
un métal : le cuivre
une pierre : le corail
une couleur : le vert des prairies
un lieu : la campagne, les prairies
une maison : confortable avec du mobilier solide et une cuisine suréquipée
un pays : l'Argentine, l'Irlande, l'Australie
une partie du corps : le cou

 

LA MAISON DES GEMEAUX
Planète gouvernante : Mercure
Elément : Air

Le glyphe `
Il souligne la dualité du signe, dans la mesure où il est le plus souvent simplifié à la figure du chiffre 2 en chiffres romains.
Signe de la dualité jusque dans l'opposition interne et la confusion des identités, ce signe marque l'intrusion du couple contradictoire personnalité/sensibilité. A la fois spectateur et auteur de son existence, il aime le jeu et la complexité, il est le signe par excellence de l'intelligence, parfois machiavélique !

Premier décan
Représentation : un jeune homme avec une ceinture
Signification : prospérité, sagesse

Deuxième décan
Représentation : un homme coupant du bois à la hache
Signification : travail, ardeur à la tâche

Troisième décan
Représentation : un homme avec un faucon dans la main droite et un filet dans la main gauche
Signification : versatilité, polyvalence

Moi, Gémeaux, si j'étais...
un adjectif : versatile
un amoureux : joueur
un trompeur : par inconscience
un désir : ce qui manque
une crainte : le silence
un but : le renouvellement
un défaut : l'impatience
une qualité : le changement
un handicap : la dispersion
un symbole : le triangle
un métal : le platine
une pierre : l'agate
une couleur : le gris
un lieu : une école
une maison : jeune et conviviale, peu de mobilier mais beaucoup de livres et de disques
un pays : les Etats-Unis, la Grèce
une partie du corps : les épaules, les bras

 

LA MAISON DU CANCER
Planète gouvernante : Lune
Elément : Eau

Le glyphe a
On y voit un 69 couché, symbole de repli et d'intimité. Le tout est animé d'un mouvement interne qui se coupe du monde extérieur.
Signe qui marque la décroissance des jours après leur ascendance, le Cancer est le signe du repli sur soi, de la timidité, de l'intimité et de l'intériorité. Marque par un psychisme inconscient crépusculaire, issu des eaux originelles profondes et stagnantes, c'est aussi le signe de la féminité et de la protection maternelle pour les plus faibles. Son grand pouvoir secret : favoriser les renaissances futures.

Premier décan
Représentation: une belle jeune femme, une fleur à la main
Signification : allégresse, joie de vivre, amour

Deuxième décan
Représentation: un homme et une femme assis à table autour d'un gros tas d'argent
Signification : abondance de biens, richesse

Troisième décan
Représentation: un chasseur soufflant dans un cor, une lance sur son épaule
Signification : querelles, amour de la guerre

Moi, Cancer, si j'étais...
un adjectif : sensible
un amoureux : sentimental
un trompeur : par faiblesse
un désir : une protection
une crainte : le dénuement
un but : l'abondance
un défaut : la susceptibilité
une qualité : l'inertie
un handicap: la négligence
un symbole : le croissant de lune
un métal : l'argent
une pierre : la perle
une couleur : le blanc nacre
un lieu : les bords d'un lac ou d'un marais
une maison : romantique et familiale avec un charme désuet
un pays : l'Ecosse, l'Algérie
une partie du corps : la poitrine, les poumons

 

LA MAISON DU LION
Planète gouvernante : Soleil
Elément : Feu

Le glyphe b
On y voit une tête de lion réduite à sa plus simple expression, prolongée par la queue ou la crinière de l'animal. Glyphe de vitalité et de force, il renforce l'impression de puissance dégagée par le signe.
Marqué par l'épanouissement estival, ce signe respire la joie de vivre. Ambitieux et orgueilleux, il incarne une noblesse rayonnante dans sa volonté de règne sans partage. Puissant, il rassemble l'étalement horizontal herculéen de l'efficacité et le déploiement vertical apollinien de l'idéalisme.

Premier décan
Représentation: un homme à cheval sur un lion, une plume sur le chapeau
Signification : cruauté, convoitise, violence

Deuxième décan
Représentation: un homme avec un faucon sur le poing
Signification : amour, harmonie, sociabilité

Troisième décan
Représentation: un homme avec un bouclier et une épée fièrement brandie
Signification : querelles, dévastation, bellicisme

Moi, Lion, si j'étais...
un adjectif : orgueilleux
un amoureux : généreux et puissant
un trompeur : par vanité
un désir : une source de fierté
une crainte : perdre la face
un but : la grandeur
un défaut : l'orgueil
une qualité : les relations haut placées
un handicap: l'amour-propre
un symbole : un soleil 
un métal : l'or
une pierre : le diamant
une couleur : le jaune-or
un lieu : un endroit luxueux, un casino
une maison : chère, emplie d'œuvres d'art de grande valeur
un pays : le Kenya, l'Italie
une partie du corps : le cœur

 

LA MAISON DE LA VIERGE
Planète gouvernante : Mercure
Elément : Terre

Le glyphe c
Le signe débute par une succession d'arcades, indiquant le secret et le repli sur soi. Le mouvement final est une fermeture qui renforce l'introversion.
Signe de la précision et de la minutie, la Vierge respire le travail, l'autodiscipline et la réflexion. Réservé, sceptique et méthodique, il ne croit que ce qu'il voit et ce qu'il vit. Il marque l'émergence de la conscience et la naissance de l'esprit.

Premier décan
Représentation: un homme qui dépose de l'argent dans un coffre
Signification : prospérité, prudence, peur du lendemain

Deuxième décan
Représentation: deux hommes dont un avec une bourse à la main
Signification : avarice, cupidité

Troisième décan
Représentation: un vieillard décrépit qui se repose sur un bâton
Signification : sénilité, vieillesse

Moi, Vierge, si j'étais...
un adjectif : méticuleux
un amoureux : timide
un trompeur : par dévouement
un désir : la flatterie
une crainte : le moindre faux pli
un but : la réalisation scrupuleuse de son planning
un défaut : la critique acerbe
une qualité : le perfectionnisme
un handicap: la timidité
un symbole : un oiseau
un métal : le mercure
une pierre : le jaspe
une couleur : le gris
un lieu : un commerce
une maison : très ordonnée avec de nombreux placards et tiroirs
un pays : l'Inde, la côte Est des Etats-Unis
une partie du corps : le ventre, l'abdomen

 

LA MAISON DE LA BALANCE
Planète gouvernante : Venus
Elément : Air

Le glyphe d
Simplification de deux plateaux soutenus par un fléau, le glyphe représente en fait la dernière lettre de l'alphabet grecque, oméga, symbole de la fermeture d'un cycle qui ne demande qu'à recommencer ("Je suis l'alpha et l'oméga"). Le tout repose sur une ligne soulignant la stabilité et la confiance envers le futur.
Signe de l'équilibre entre l'édifice construit et les forces destructrices de l'âme et du corps, la Balance est le point du juste milieu autour duquel tout oscille. A la fois crépuscule d'un automne intérieur et aurore d'un printemps intérieur, le signe est marque par l'acceptation des contradictions moteur/frein, spontanéité/réflexion, élan/retenue.

Premier décan
Représentation : un étudiant avec un livre ouvert devant lui
Signification : assistance, justice, secours aux démunis

Deuxième décan
Représentation : un vieillard en robe, l'air grave, assis sur une chaise
Signification : bassesse, mauvais plaisirs

Troisième décan
Représentation : un jeune homme avec une coupe à la main
Signification : sérénité, abondance, sécurité

Moi, Balance, si j'étais...
un adjectif : tendre
un amoureux : romantique
un trompeur : par goût
un désir : trouver l'âme sœur
une crainte : ne pas être aimé de tous
un but : l'attention
un défaut : le farniente
une qualité : l'aide d'autrui
un handicap : dire mais ne pas faire
un symbole : un cœur
un métal : le cuivre
une pierre : l'émeraude
une couleur : les tons pastel
un lieu : un jardin fleuri ou l'on peut flirter
une maison : la plus raffinée possible : fleurs et soieries
un pays : l'Espagne, la Chine, Monaco
une partie du corps : les hanches, les fesses

 

LA MAISON DU SCORPION
Planète gouvernante : Pluton
Elément : Eau

Le glyphe e
On commence par les mêmes arcades d'intériorisation que le glyphe de la Vierge. Puis le mouvement se termine par une flèche, ce qui indique la projection et l'extériorisation d'une énergie virile.
Marqué par la résistance aux tourments de son âme, le Scorpion est un torturé hésitant sans cesse entre la destruction et la reconstruction, entre la damnation et la rédemption. Cri d'amour sur un champ de bataille, cri de guerre sur un champ d'amour, il a soif de mieux-être. Orage au pays de la tragédie, il est déchiré entre l'appel divin et la tentation diabolique.

Premier décan
Représentation : deux hommes qui se battent en se tenant par les cheveux
Signification : guerre, lutte, perdition

Deuxième décan
Représentation : un homme assis sur un tabouret, regardant deux chiens se battre
Signification : affront, dispute, rébellion

Troisième décan
Représentation : deux hommes qui se bastonnent la tête mutuellement
Signification : ivresse, orgueil, violence

Moi, Scorpion, si j'étais...
un adjectif : ardent
un amoureux : exigeant sexuellement et complique sentimentalement
un trompeur : par jalousie
un désir : un objet à tourmenter
une crainte : la duperie
un but : les trésors de rareté
un défaut : la cruauté
une qualité : la volonté
un handicap : le cote destructeur
un symbole : un dragon (ou un serpent)
un métal : le fer
une pierre : le rubis
une couleur : le rouge
un lieu : un endroit caché, conçu pour les nomades
une maison : retirée et mystérieuse
un pays : la Bulgarie, la Syrie
une partie du corps : le sexe

 

LA MAISON DU SAGITTAIRE
Planète gouvernante : Jupiter
Elément : Feu

Le glyphe f
Il s'agit d'une flèche pointée vers les hauteurs, marquant la recherche de spiritualité. Un trait vertical vient scinder la flèche, indiquant la dualité entre la matière et l'esprit. La croix ainsi formée symbolise le potentiel créateur du signe.
Animal spiritualisé, le Sagittaire est le signe de la transformation et de la transcendance par la connaissance. Refoulant ses instincts nomades, il, aspire à l'élévation et tente de parvenir à la cohésion entre le Ca et le Surmoi. Il est le trait d'union entre l'humain et le divin.

Premier décan
Représentation : un homme avec une hache
Signification : audace, rébellion, combativité

Deuxième décan
Représentation : un homme afflige sur un tabouret
Signification : pleurs, malheur, chagrin, peur du lendemain

Troisième décan
Représentation : un homme avec une plume sur le chapeau et un bâton dans la main
Signification : entêtement, rébellion, lutte interne

Moi, Sagittaire, si j'étais...
un adjectif : indépendant
un amoureux : enthousiaste (trop ?)
un trompeur : par occasion
un désir : la communauté de pensée
une crainte : le compromis
un but : les joies saines
un défaut : le retard
une qualité : la chance
un handicap : la transparence
un symbole : une étoile
un métal : le bronze
une pierre : la turquoise
une couleur : le violet
un lieu : une forêt où l'on se promène
une maison : pièces spacieuses et éclairées, baies vitrées
un pays : l'Angleterre, l'Espagne, l'Australie
une partie du corps : les cuisses

 

LA MAISON DU CAPRICORNE
Planète gouvernante : Saturne
Elément : Terre

Le glyphe g
On assiste là à la présence de l'ambivalence du signe : d'un côté, des lignes agressives, de l'autre un cercle qui se replie sur lui-même. C'est là le symbole d'une crise d'identité pouvant amener à la dépression ou, plus sainement, à la remise en cause.
Ancré dans le solstice d'hiver, le Capricorne fait preuve de plénitude spirituelle et d'une grande ingéniosité. Prudent et persévérant, il a le sens du devoir exacerbé, cristallisant ainsi de suprêmes ambitions. Mélancolique et pessimiste, il peut être amené à réfléchir sur le sens de la vie et de la mort.

Premier décan
Représentation: un homme voyageant à pied
Signification : prévoyance, travail

Deuxième décan
Représentation: un homme cherchant à atteindre un oiseau en l'air
Signification : illusions, poursuite de chimères

Troisième décan
Représentation: un homme assis à table comptant son argent
Signification : suffisance, soupçons

Moi, Capricorne, si j'étais...
un adjectif : circonspect
un amoureux : réfléchi
un trompeur : rarement tente
un désir : une gouvernante pour sa maison
une crainte : le retard
un but : avoir toujours raison
un défaut : se mêler de tout
une qualité : la gestion du temps
un handicap: la méfiance
un symbole : le carre
un métal : le plomb
une pierre : l'onyx
une couleur : le bleu marine
un lieu : une montagne pierreuse
une maison : silencieuse et froide, dépouillée dans le style
un pays : le Mexique, la Grèce
une partie du corps : les genoux

 

LA MAISON DU VERSEAU
Planète gouvernante : Uranus
Elément : Air

Le glyphe h
Les doubles vaguelettes parallèles figurent la sérénité olympienne du signe.
Anti-matérialiste, le Verseau a la fluidité d'un océan aérien. Altruiste, détaché, serein, il a pourtant le sens de la coopération, de la solidarité et de la fraternité. Progressiste, il ne saura se contenter d'assister à son existence comme spectateur en attendant une hypothétique fin heureuse.

Premier décan
Représentation: une femme qui file, assise sur un rocher
Signification : anxiété, mesquinerie

Deuxième décan
Représentation: un homme bien habille, assis sur un tabouret
Signification : beauté, modestie, galanterie

Troisième décan
Représentation: un homme au regard envieux, les mains sur les cotes
Signification : affront, envie, caprice

Moi, Verseau, si j'étais...
un adjectif : original
un amoureux : imprévisible
un trompeur : par sympathie
un désir : l'amitié avant tout
une crainte : le manque de liberté
un but : comprendre les mécanismes
un défaut : l'excentricité
une qualité : l'innovation
un handicap: la distraction
un symbole : une harpe
un métal : le radium
une pierre : l'améthyste
une couleur : le bleu roi
un lieu : une salle de réunion
une maison : avant-gardiste
un pays : la Russie, la Nouvelle-Zélande
une partie du corps : les jambes

 

LA MAISON DES POISSONS
Planète gouvernante : Neptune
Elément : Eau

Le glyphe i
Il s'agit là des deux poissons unis par un lien qui les transperce. Les poissons semblent tournés vers l'extérieur, ce qui symbolise l'aspiration aux rêves du signe.
Doté d'un psychisme ténébreux, ce signe incarne les flots originels dissolvant et engloutissant, le déluge purificateur, la masse océanique mouvante, la diffusion, la dilution, la fusion dans un cosmos infini. Plongé dans le monde de l'indistinct, il assimile d'une soif boulimique tout ce qui se trouve autour de lui.

Premier décan
Représentation: un homme voyageant avec un fardeau sur le dos
Signification : introspection, recherche de soi

Deuxième décan
Représentation: un vieillard montrant le ciel du doigt
Signification : noblesse d'esprit

Troisième décan
Représentation: un jeune homme et une jeune femme faisant l'amour
Signification : amour, paix, vie heureuse

Moi, Poissons, si j'étais...
un adjectif : poétique
un amoureux : naïf
un trompeur : par peur de dire non
un désir : la volupté
une crainte : l'abandon
un but : le moindre effort
un défaut : le laisser-aller
une qualité : le hasard des rencontres
un handicap: les promesses en l'air
un symbole : l'hippocampe
un métal : l'aluminium ou le zinc
une pierre : l'aigue-marine
une couleur : le bleu ciel ou turquoise
un lieu : une plage
une maison : un lieu de détente et de rêve, rempli de symboles religieux ou ésotériques
un pays : les Antilles, l'Indonésie, le Sahara
une partie du corps : les pieds

 

ANNEXES

 

LES ELEMENTS

L'EAU
Antérieure à l'apparition des espèces qui ont peuplé la terre, l'Eau est l'élément primordial de la vie. Elle est gestation, vie en puissance, c'est un élément non différencié. L'Eau est sans couleur qui lui soit propre, elle reflète celle du ciel. Elle symbolise ainsi la participation non individualisée, c'est-à-dire la communion. Elle est liée à la naissance et à la renaissance. C'est par ailleurs un élément dissolvant car l'élément liquide tend à dissocier, à déstructurer les formes, à les fondre et à les absorber.
Océan, elle s'étend jusqu'à l'horizon et cache la réalité de ses fonds obscurs : elle est l'image de nos profondeurs intérieures et inaccessibles, représentant ainsi l'inconscient dans lequel l'être humain puise ses symboles depuis toujours, sans limitation de temps ni d'espace. Cette participation au-delà de l'ego est une ouverture au domaine des ondes et des vibrations, communion parfois médiumnique, accessible à certains natifs relevant de cette dominante.
En fait, les Anciens considéraient cet élément comme "l'essence anémique de l'âme". Pour certaines traditions, le premier signe d'Eau - le Cancer - représente le portail d'entrée des âmes qui s'incarnent.
Sur le plan physique, l'élément fluidique est sensible, adaptable, passif. L'Eau peut se solidifier ou s'évaporer selon l'influence extérieure. Elle épouse le terrain, suit la pente, contourne l'obstacle et peut être fécondante ou dissolvante.
Le tempérament correspondant à la dominante Eau est celui que nous connaissons sous le terme de LYMPHATIQUE. Sa tendance le porte à la passivité et au calme. L'être tend à subir et à s'adapter. Réceptif et impressionnable, il cède facilement au "laisser aller". Le rêve peut lui donner un côté poète ou utopique. Il est à la fois insaisissable et vulnérable. Intuitif, il capte les ondes et peut s'ouvrir au monde de l'inconscient. Son côté changeant et souple lui donne parfois un air capricieux. Cette dominante peut être vécue sur le plan d'absorption physique, de matérialité ou peut être sublimée dans une communion raffinée sur le plan de la nature, de l'art ou du mysticisme.

LA TERRE
La Terre est l'élément solide. C'est la Forme, la densification extrême. C'est l'indice d'un maximum de cohésion entre les forces en œuvre. C'est le moule qui reçoit la vie et permet de canaliser les forces, de cristalliser, de structurer.
Passive, elle représente la solidification jusqu'à l'immobilisme. D'apparence froide et sèche, sa richesse est enfouie dans les profondeurs. Cette densification et cette structure s'associe sur le plan du symbolisme psychologique à l'intériorisation. C'est la force qui permet à l'impulsion créatrice de prendre forme.
La Terre en tant qu'élément physique est symbole de solidité, d'assise, de matérialité. C'est grâce à sa partie souterraine que l'arbre peut épanouir ses branches vers le ciel. Ce sont les racines qui permettent l'expansion vitale de sa partie aérienne. Pour l'être humain, le contact avec le sol, est vital et équilibrant. La Terre peut être fine, légère, épaisse, alourdie par l'eau, accueillante ou aride, elle est toujours concrète et quantifiable.
Le tempérament qui lui correspond est celui de NERVEUX : c'est une dominante d'intériorisation et de cérébralité. La sensibilité se cache sous une apparence froide. C'est un fond de réflexion, de gravité, de réserve. L'intériorisation peut donner une profondeur de pensée ou une forme de refoulement. L'élément structurant apporte un côté méthodique et du sens concret. Le caractère harmonieux se révèle par sa réflexion, sa concentration, sa capacité à dominer la matière. L'inharmonie de ces tendances donne un personnage soupçonneux, voire misanthrope, dont l'égoïsme pousse à l'économie sur tous les plans.

L'AIR
L'air symbolise la puissance initiale de dilatation, d'expansion, de propagation. Ceci correspond à l'état gazeux, avec mobilité et dispersion des molécules. L'air est le lien entre la Terre et le Ciel. Il est un élément de contact, le lien entre l'esprit et la matière. Ceci indique sur un autre plan, la possibilité de spiritualiser et de sublimer la dualité matière-esprit. Rappelons que l'initiation alchimique représentait la "sublimation" par le symbole de la Balance, signe d'Air Cardinal. Par ailleurs, le signe de la Balance occupe une position charnière dans le cercle zodiacal: c'est le lien entre la 1e et la 2e partie du cercle symbolique : les 6 premiers signes de printemps et d'été œuvrent dans un sens d'extériorisation et les suivants plus intériorisés invitent à la prise de conscience dans une tonalité de froid et de dépouillement. D'un autre point de vue, l'air emporte, transporte, soulève les formes, les dilate. L'Homme y voit un mouvement non retenu, on dit "être libre comme l'air"...
Le tempérament correspondant à la dominante air est celui connu sous le nom de SANGUIN. C'est un personnage qui a le goût des contacts, de l'échange, autant sur le plan des idées que sur le plan des rapports humains. Il aime jouer un rôle sur le plan social. L'ardeur et l'enthousiasme le rendent cordial et chaleureux. De nature optimiste et émotive, il est plutôt bon vivant et prêt aux excès de tout genre. Si l'extériorisation est vécue de façon harmonieuse, on a affaire à un réalisateur, à la fois sociable et actif, sinon, le besoin de paraître s'exprime par un coté susceptible et vaniteux, le snobisme n'étant pas exclu. La mobilité devient alors imprévoyance, impatience et impétuosité. L'émotivité intense en fait des êtres possessifs et jaloux. Sur le plan physique, cet élément est en rapport avec le système circulatoire et respiratoire.

LE FEU
Le feu est une puissance impulsive. C'est un élément transformateur. Par la chaleur qu'il procure, il dilate les corps, il transmue les formes. C'est un élément salvateur qui purifie, assainit, régénère. Il symbolise le "feu intérieur" qui nous anime, l'élan et l'ardeur que nous pouvons extérioriser. Non maîtrisé, le feu devient excessivement destructeur pour celui qui l'a comme élément comme pour les autres. Il dévore comme la passion et peut devenir aveugle, voire violent. Il représente les forces psychiques, ce qui doit être dompté pour devenir créateur. Le feu attire et captive.
Dans le cercle zodiacal, le feu correspond au point de départ d'un cycle quaternaire (feu, terre, air, eau) renouvelé 3 fois. C'est à chaque fois l'animation, la naissance, la création à partir d'une nouvelle impulsion de vie. 
Le tempérament correspondant à la dominante feu est celui de BILIEUX : c'est un personnage actif et dynamique, qui s'enflamme et prend parti. Passionné, conquérant, autoritaire, il prend des initiatives et tient farouchement à son indépendance. Les forces qui animent ce tempérament vont dans un sens de courage et de création lorsqu'elles sont contrôlées, mais peuvent détruire la personne, voire son entourage. C'est toujours une force volontaire qui s'impose, une attitude à trancher dans le vif.

 

LES PLANETES


Soleil


Lune


Mercure


Vénus


Mars


Jupiter


Saturne

Uranus

Neptune

Pluton

SOLEIL
Le nom du Soleil vient de "Sol", une divinité latine très ancienne, de l'époque des rois sabins, dont le culte fut introduit en même temps que celui de la Lune.
Le correspondant grec est "Hélios", une divinité solaire (en fait, un démon) parmi d'autres (Apollon, ...), qui n'a pas l'importance du Soleil de l'ancienne Egypte. Hélios n'a qu'un rôle secondaire d'éclairer la Terre, au service des autres dieux. Hélios est le fils d'Hypérion et Théia (qui sont des Titans) et le frère de l'Aurore (Eos) et la Lune (Séléné). Il est représenté par un jeune homme aux cheveux dorés parcourant le ciel sur un char de feu. Précédé le matin par le char de l'Aurore, Hélios parcourt le ciel de l'Orient à l'Occident. Il revient la nuit à l'Orient grâce à une embarcation sur l'Océan qui entoure le monde. L'astronomie grecque a vite montré que la réalité était bien différente, ce qui peut expliquer le rôle secondaire de cette divinité.
Le Soleil est représenté par le cercle, symbole de la puissance de vie. Un point marque le centre à partir duquel cette puissance peut se manifester et rayonner. Le cercle devient foyer de vibrations.

MERCURE
Mercure est le dieu romain identifié à Hermès. Il est le messager de Jupiter et est censé protéger les commerçants. Il est le fils de Zeus et Maïa (une des Pléiades) et est représenté chaussé de sandales ailées. La planète a été nommée ainsi par les Romains à cause de la rapidité de son déplacement le long de l'écliptique, étant de fait la planète la plus proche du Soleil.
Mercure est représenté par un caducée, cet emblème du dieu Hermès formé d'un bâton autour duquel s'enroule deux serpents. Le caducée a été le symbole des sciences occultes avant de devenir celui de la médecine.

VENUS
Vénus est une très vieille divinité latine, déesse de la végétation. Elle fut identifiée à la déesse grecque Aphrodite, fille de Zeus et Dioné selon les uns ou d'Ouranos selon les autres. L'identification à la planète vient du fait que cette dernière est considérée comme la plus belle planète du ciel : elle n'est autre que l'Etoile du Berger, l'objet le plus brillant du ciel nocturne après la Lune.
Elle est représentée par un cercle associé à une croix. Il s'agirait en fait du miroir d'Aphrodite, devenu depuis le symbole de la féminité.

TERRE
Gaia est l'une des formes primordiales de la mythologie grecque : on dit qu'elle est apparue d'elle-même en s'extirpant du Chaos et qu'elle enfanta son futur compagnon : Ouranos. Elle engendra les Titans mais aussi les Cyclopes, les Hécatonchires, les Aloades et Typhon, qu'elle poussera à combattre les Dieux Olympiens.
Elle est représentée par un cercle renfermant une croix grecque, symbole de l'équilibre harmonieux des forces universelles.

LUNE
La déesse romaine de la Lune, Luna, est de peu d'importance, rapidement assimilée à Diane.
La mythologie grecque a personnifié la Lune sous le nom de Séléné, fille d'Hypérion et Théia, et donc sœur d'Hélios. Elle est représentée comme une belle jeune femme parcourant le ciel sur un char d'argent.
La Lune est représentée par son premier quartier, symbole de douceur et de féminité. L'ouverture vers la gauche souligne l'importance de l'intériorisation et du passé.

MARS
Mars est une très ancienne divinité latine, dieu de la guerre, dont les amours avec Vénus furent chantées par Lucrèce. Mars est identifié au dieu grec Arès, fils de Zeus et d'Héra. Arès est une divinité plus récente que Mars et fait partie des douze dieux principaux. Ce nom a été donné à la planète du fait de sa couleur rouge qui rappelle le sang, les Anciens croyaient en effet que des batailles sanglantes s'y déroulaient.
Mars est représenté par un glyphe repris depuis pour marquer le masculin et la virilité. Il s'agirait en fait du bouclier d'Arès sur lequel repose sa lance ou son épée.

JUPITER
Jupiter est le dieu romain le plus important : c'est le dieu de la foudre et du tonnerre, "président du conseil des dieux". Il forme la Triade, avec Minerve et Junon.
Il est assimilé au dieu grec Zeus, le plus grand des dieux du Panthéon hellénique, le dieu de la lumière, du ciel, de la foudre, trônant au sommet du mont Olympe. Il maintient l'ordre et la justice dans le monde. Zeus est le fils de Cronos (un Titan) et de Rhéa. Sa nourrice fut la nymphe Amalthée, une chèvre qui lui donna son lait. Zeus obtint son pouvoir sur l'univers à la suite de la lutte victorieuse contre les Titans. Zeus s'unit à Métis, puis Thémis, Dioné (dont il eut Aphrodite), Eurynomé, Mnémosyne, Léto (dont il eut Apollon et Artémis), Héra (dont il eut Arès) et Déméter.
Jupiter est représenté par ce qui s'apparenterait à un sceptre sur lequel le foudre est apposé, symbole de puissance et de noblesse.

SATURNE
Saturne est un très ancien dieu latin détrôné par Jupiter. Saturne lui-même avait remplacé Janus. Il est supposé avoir inventé l'agriculture (il est représenté armé d'une faucille) mais était considéré comme un dieu infernal. Il est identifié au dieu grec Cronos mais aussi au dieu carthaginois Baal.
Cronos est un Titan, le plus jeune fils d'Ouranos (le Ciel) et de Gaia (la Terre).
Le glyphe de Saturne représente une faux tournée vers le bas, symbole des moissons sur lesquelles le Titan de la prospérité veillait.

URANUS
Uranus fut tout d'abord appelé la planète Herschel du nom de son inventeur qui, lui, aurait voulu appeler cette planète "l'astre de Georges" du nom du roi Georges III. En 1781, Johann Bode la nomma Uranus (père de Saturne). Ce n'était pas le premier nouveau corps découvert dans le système solaire (Galilée avait découvert les satellites de Jupiter dès 1610) et on avait déjà réfléchi aux dénominations pour ces nouveaux corps. C'est pour cela qu'on adopta en définitive une dénomination empruntée à la mythologie grecque. Il y eut cependant discussion, et, encore au XIXe siècle, Le Verrier appelait Uranus la planète Herschel, souhaitant par là même que l'on appelle Neptune la planète Le Verrier !
Ouranos est le Ciel qui, en s'unissant avec Gaia, la Terre, va donner naissance aux Titans.
Très difficile de cerner la symbolique du glyphe d'Uranus, dans la mesure où il a été réalisé en contrepartie de celui de Neptune !

NEPTUNE
Neptune n'est découverte qu'en 1846 par Le Verrier qui aurait souhaité lui donner son nom.
Neptune, dieu romain de l'élément humide, est peu connu, si ce n'est sous son identification avec le dieu grec Poséidon.
Poséidon règne sur la mer : c'est le frère de Zeus. Il est l'un des dieux olympiens, fils de Cronos et de Rhéa. Il eut de nombreux enfants, des géants malfaisants. Il fut l'époux d'Amphitrite, une Néréide dont il eut, selon certains, un fils, Triton. Poséidon est représenté armé d'un trident (l'arme des pêcheurs de thon), sur un char entouré des Néréides et de génies comme Protée.
Le glyphe de Neptune n'est autre que le trident de Poséidon, symbole de l'omnipotence de celui que les Grecs surnommaient l'Ebranleur du Sol.

PLUTON
Pluton a été découvert par hasard encore plus récemment en 1930 par Richard Tombaugh à partir des calculs (faux) de Paul Lowell.
Pluton signifie "le riche" et est le surnom du dieu des enfers, Hadès.
Hadès, le dieu des morts, est fils de Cronos et Rhéa, frère de Zeus, Poséidon, Héra, Hestia et Déméter. Après la victoire sur les Titans, Zeus prit le Ciel, Poséidon, la Mer et Hadès, le monde souterrain, les Enfers. Hadès est impitoyable, aucun de ses sujets ne peut revenir parmi les vivants. Il est assisté de divers génies et démons, tel Charon.
Le glyphe de la planète symbolise les initiales de Paul Lowell, mais aussi les deux premières lettres de la planète.

 

LE ZODIAQUE EGYPTIEN

- Le Bélier (animal sacré symbole de plusieurs divinités égyptiennes) représente ici l'animal lié aux mutations de la régénération. On le trouve dans le cycle osirien des rites secrets d'Abydos et dans les transformations solaires des livres de l'Au-delà de la Vallée des Rois. Assimilé à Amon.

- Un veau rouge (le Taureau), dit le "petit veau à la gueule de lait", est présent jusque dans les textes des Pyramides et représente le soleil dans sa transformation quotidienne. Il est le fœtus solaire qui renaît de la vache céleste Hathor. Assimilé à Apis.

- Il y a différentes interprétations pour les Gémeaux, mais le zodiaque d'Athribis (IIe siècle après JC) représente clairement le couple Shou-Tefnout.

- Le scarabée (le Cancer) représente le devenir solaire. Assimilé à Khepri.

- Le Lion est dans ce cas lié au mythe de la Déesse Lointaine (Tefnout) et représente la férocité de la chaleur du soleil estival.

- La déesse Isis (la Vierge) porte un épi de blé, symbole d'abondance et de renaissance.

- La Balance représentée concomitamment avec le 3e mois de la crue, devait être liée aux rites agraires dans le cadre desquels on pesait l'orge. Assimilée à Maat ou Thot.

- Le Scorpion de la déesse Sekhmet apparaît dans son aspect bénéfique et en rapport avec Isis.

- Le Pharaon qui lance des flèches, devient Shed-le-Sauveur et fusionne ainsi le buste humain avec le corps du cheval (donnant naissance au Sagittaire). Ses flèches anéantissent les ennemis.

- Le Capricorne, enfin, est d'origine babylonienne et représenterait les transformations de la semence de la terre. Assimilé à Khnoum.

- Le dieu Hâpy, esprit de la crue du Nil, dans son attitude habituelle, verse l'eau de sa grotte dans l'île de Philae et inspire le Verseau.

- Les deux Poissons tenus par une ligne double apportent au défunt leur âme, celle du passé et celle du futur. Assimilés aux deux poissons accompagnant la barque d'Osiris : Abtu et Anet.

 

LE ZODIAQUE CHINOIS

Rat



Bœuf



Tigre



Lièvre ou Chat
ou
ou

Dragon



Serpent



Cheval



Bouc/Chèvre



Singe



Coq


Chien


Porc


 

Dossier réalisé par Prométhée
Remerciements : Rowane ^^
Sources : www.bdl.fr
Dictionary of Symbols
Die große Enzyklopädie der Astrologie
Astrographie, l'astrologie dans l'écriture - Sylvie Chermet-Carroy

le Scribe du Sanctuaire