CEKILPLUFOR ?

 

Introduction
Partie 1 : Citations tirées de l'histoire
Partie 2 : Analyse des combats entre Chevaliers d'or
Partie 3 : Quand trois mythes volent en éclats
Conclusion

Mise à jour de l'article : le Taizen

 

INTRODUCTION

Rendez-vous sur n'importe quel forum Saint Seiya. Quel est le sujet que vous trouverez à coup sûr ? Le sujet capable de dépasser sans trop d'effort la centaine de pages ?

Aucune idée ?

Allons, faites un petit effort...

Voilà. C'est ça. Parlez plus fort s'il vous plaît que tout le monde puisse vous entendre... Quel est le plus fort des Chevaliers d'or ?

Mais il y a aussi son inévitable associé... Classement de puissance des Chevaliers d'or

Or, ce genre de sujets dérape inévitablement dans la franche subjectivité, beaucoup de posteurs ayant trop tendance à vouloir mettre en avant leur chouchou uniquement pour cette raison. On finit par arriver à un point de non-retour à partir duquel l'argumentation des différents posteurs vient à se résumer à des phrases du genre "Je suis certain que si Shakanon balançait son Galaxian Plasma sur Aldéphrodite, il se ferait exploser sans s'en rendre compte."

Cette étude a pour objectif d'analyser avec un maximum d'objectivité les faits et d'éviter autant que possible les extrapolations.

Pour réaliser cette étude, j'ai pris en compte le manga original de Kurumada, l'anime, le manga Episode G et les artbooks associés à ces trois supports. Certains fans pensent que seul le manga peut servir de véritable base et rejettent l'anime qu'ils considèrent rempli d'incohérences (ce qui n'est pas forcément faux), d'autres non. Le même dilemme peut se poser avec Episode G : faut-il rattacher franchement l'histoire d'Okada au manga de Kurumada ou la considérer à part, seulement comme une interprétation possible du passé de Saint Seiya ? Là encore, les avis divergent. C'est pourquoi lorsque je présenterai des éléments, je préciserai toujours leur origine (manga, anime, episode G).

Au passage, vu que certains fans francophones n'ont pas encore lu Episode G et tiennent à conserver toute la surprise, j'ai isolé la plupart des éléments relatifs à cette histoire dans une partie "spoil" que vous pourrez "sauter" si vous le souhaitez grâce à un lien prévu pour. Les autres éléments ont été écrits en blanc et il suffit de sélectionner le texte avec la souris pour les faire apparaître.

J'ai également pris en compte dans cette analyse les 14 Chevaliers d'or connus, à savoir les 12 "de base" plus Sion et Kanon.

Pour mes citations, je me suis appuyé sur les versions françaises des différents supports. Il serait envisageable ultérieurement d'intégrer les citations en VO pour renforcer la consistance de cette étude.

Si vous voulez apporter des rectifications ou des précisions, n'hésitez pas à m'écrire.

abréviations utilisées :
m = manga original de Masami Kurumada
a = anime (114 épisodes, oavs Hades Chapter - Sanctuary, film Tenkai Hen Jôso)
g = manga Episode G de Megumu Okada
Pour le manga original et Episode G, les nombres suivant la lettre doivent se lire de la manière suivante : "numéro du tome"."numéro du chapitre"
Pour l'anime, il n'y a qu'un nombre, précédé le cas échéant de ép[isode] ou oav.

 

PARTIE 1 : "C'EST MOI LE PLUS FORT..."
(ou le crédit qu'il faut apporter aux dires des protagonistes de l'histoire)

Les Chevaliers dans le texte :

* à propos d'Aldébaran :
- Mu (m 19.70 / a oav 3) : "Même toi dont la force était incroyable au sein de notre Chevalerie, tu n'as pu résister aux assauts combinés de Saga, Shura & Camus"

* à propos de Kanon :
- Ikki (m 17.62 / a ép 110) : "Ta force est largement inférieure à celle de Saga" puis "Tu ne vaux pas Saga"
- le même (m 18.66 / a ép 113) : "Il est aussi fort que son frère jumeau Saga"
- Milo (m 19.71 / a oav 4) : "Je devrais être à égalité avec lui ou pire, je pourrais être en difficulté"

* à propos de Death Mask :
- lui-même (m 9.32 / a ép 50) : "Je suis le plus puissant de tous les chevaliers d'or"

* à propos d'Aiolia :
- Cassios (a ép 53) : ~"C'est le plus redoutable des Chevaliers d'or"

* à propos de Shaka :
- Aiolia (a ép 59) : ~"L'être le plus puissant du Sanctuaire vient de disparaître."

* à propos de Dôko :
- Saga (m 7.26 / a ép 36) : ~"C'est le plus puissant de notre ordre."

* à propos de Camus :
- Crystal Saint (a ép 47) : "C'est le maître de tous les Chevaliers d'or. Il est capable de tous nous terroriser s'il le désire."

* à propos d'Aphrodite :
- Saga (a ép 68) : "C'est le plus terrible de tous les Chevaliers d'or."

Je crois que cela se passe presque de commentaires. Notons tout de même que si l'on se place dans l'optique des pro-Kurumada en ne conservant que le manga original, il reste malgré tout le "joyau" que sont les remarques successives d'Ikki sur Kanon. A présent que nous avons montré que les mots seuls ne suffisent pas, loin de là, il convient d'analyser les combats en eux-mêmes.

 

PARTIE 2 : ANALYSE DES COMBATS ENTRE CHEVALIERS D'OR

Problème n1 : Que peut-on qualifier de "combat" ?

Pour moi, cela ne se limite pas à des coups portés. Il faut que les deux protagonistes aient l'intention d'attaquer. Si l'un des deux se contente de subir ou de se défendre, je ne considère donc pas qu'il s'agit d'un combat.

Problème n2 : Quel sens donne-t-on au mot victoire ?

Toujours selon ma vision, une victoire traditionnelle correspond à un combat se terminant par l'abandon, la mort ou l'inconscience d'un des protagonistes avant l'autre. De plus, l'état du perdant est uniquement dû aux actes du vainqueur (c'est-à-dire aucune aide extérieure par exemple).

Mais se cantonner à ce genre de victoires s'avère assez limitant dans Saint Seiya ; il faut donc prendre en compte également les victoires de type non-conventionnelles (exemples : Kanon qui envoie Ikki dans le Triangle d'Or, Shiryû qui projette Death Mask dans le Puits des Ames).

Une fois ces deux choix personnels effectués, nous pouvons commencer l'analyse.

Combats :
Saga vs Aiolia
Aiolia vs Shaka
Aiolos vs Shura
Mu vs Shaka
Mu vs Death Mask, Aphrodite
Mu vs Saga, Shura, Camus
Saga vs Kanon
Kanon / Milo
Saga vs Shaka

Sion vs Dôko

Shaka vs Saga, Shura, Camus
Mu, Aiolia, Milo vs Saga, Shura, Camus

 

* Saga vs Aiolia (m 7.27 et 9.33 / a ép 41 et 52)

Analyse : avant que Shaka ne fasse son apparition, Saga et Aiolia semblent faire jeu égal (cf. boule de cosmos entre eux). Après l'arrivée du Chevalier de la Vierge, Saga soumet Aiolia grâce à son Gen Rô Ma ô Ken.

Biais : l'intervention de Shaka qui détourne complètement l'attention d'Aiolia.

Conclusion : victoire non-conventionnelle de Saga mais biais trop important pour pouvoir en déduire un classement entre les deux chevaliers d'or.

 

* Aiolia vs Shaka (m 7.27 et 9.33 / a ép 41 et 52)

Analyse : cela apparaît on ne peut plus clairement : Aiolia et Shaka s'engagent pour un combat de mille jours et mille nuits. L'intervention de Saga y met fin très rapidement.

Conclusion : Aiolia et Shaka seraient de puissances équivalentes.

 

* Aiolos vs Shura (a ép 65)

Analyse : Aiolos se précipite (assez stupidement il faut bien le reconnaître) sur Shura alors qu'il ne porte pas son armure. Du coup, Excalibur est sans pitié avec lui. Aiolos revêt alors son armure et lance son Atomic Thunderbolt qui touche Shura. Mais voilà qu'Athéna se retrouve à proximité de Shura, ce qui inhibe complètement la volonté d'Aiolos. Le Chevalier du Capricorne saisit sa chance et crée un gouffre sous les pieds du Chevalier du Sagittaire.

Biais :
- Contrairement à son opposant, Aiolos ne porte pas son armure dès le début du combat et reçoit du coup les blessures qui seront probablement les causes de sa mort ultérieure.
- La présence d'Athéna qui distrait significativement Aiolos.

Conclusion : Victoire non-conventionnelle de Shura. Cependant, les biais évoqués ci-dessus sont bien trop importants pour en déduire un classement entre ces deux Chevaliers d'or.

 

* Mu vs Shaka (pronostic de combat de l'artbook Cosmo Special dédié au manga)

Note : l'artbook a été publié durant le chapitre Poséidon du manga. Ce qui signifie que Mu ne s'était pas encore vu doté de techniques de combat.

Analyse : il est précisé qu'il y aurait de fortes chances qu'un combat de mille jours et mille nuits s'engage.

Conclusion : selon ce pronostic, Mu et Shaka seraient de puissance équivalente.

 

* Mu vs Death Mask, Aphrodite (m 19.68 et 19.69 / a oav 1 & 2)

Analyse : que ce soit avec ou sans Crystal Wall, les attaques des deux renégats n'ont strictement aucun effet sur Mu.
Les deux renégats sont certes toujours en vie et conscients après avoir subi la technique du Chevalier du Bélier (qui semble être la cause de leur déplacement (téléportation ?) au Château d'Hadès ; m 19.70 / a oav 3), mais ils apparaissent en bien piteux état et il ne leur restait à priori plus aucun atout en manche.

Biais :
- Sion intervient au cours du combat. Ca ne suffit pas à Death Mask et Aphrodite pour se débarrasser de Mu. Biais écarté.
- Seiya intervient au cours du combat. Le Chevalier du Cancer n'a pas l'air réellement pénalisé après-coup par son bref affrontement contre le Chevalier Pégase. Quant à Aphrodite, il n'est pas attaqué par le Chevalier de bronze. Biais écarté.

Conclusion : nette victoire (non-conventionnelle) de Mu.

 

* Mu vs Saga, Shura, Camus (a oav 2)

Note : dans le passage équivalent du manga (m 19.69), Mu se contente de se défendre, je ne le considère donc pas comme un combat.

Analyse : Mu parvient à esquiver Excalibur en se téléportant, mais se trouve ensuite rapidement dépassé par les assauts enchaînés de ses trois adversaires. Le combat est néanmoins rapidement interrompu par l'intervention de Sion.

Biais : la présence de Sion. Mu, présenté comme quelqu'un de réfléchi, a conscience qu'il ne peut utiliser le Crystal Wall vu que Sion est capable de la détruire (et il ne s'est pas gêné pour le faire en intervenant dans le combat de son disciple contre Death Mask et Aphrodite).

Hypothèse : si Sion avait été absent...

...Mu aurait eu l'opportunité d'utiliser son Crystal Wall.

- Face à cette défense, Excalibur, la Galaxian Explosion et les pouvoirs sur le froid de Camus auraient-ils réussi là où la vorace Piranian Rose et le Seki Shiki Meikai Ha (qui est à priori une attaque de type non-physique) ont échoué ? Impossible de se prononcer.
- Dans le cas où il n'aurait pas la possibilité de détruire ce rempart, Saga pourrait disposer d'un moyen de le contourner, en utilisant son Another Dimension pour se déplacer où "transporter" des attaques derrière (cf. Episode G [FIN DES SPOILS] d'une manière similaire à Japet avec son Khora Temnein [FIN DES SPOILS] (g 3.11)). Mais on ne nous a jamais montré Saga utiliser sa technique ainsi, donc impossible de savoir s'il en est capable.

Conclusion : manque de données.

 

* Saga vs Kanon (m 19.71 / a oav 4)

Analyse : le but de Kanon est de retenir Saga le plus longtemps possible dans le Labyrinthe des Gémeaux et il a échoué. Notons cependant que l'affrontement se déroulait à distance, que Kanon ne portait pas d'armure (mais cela avait-il une importance dans ce type de combat ?) et qu'il n'est ni mort ni inconscient et n'a pas abandonné.

Conclusion : victoire non-conventionnelle de Saga dans un type de combat particulier.

 

* Confrontation Kanon / Milo (m 19.71 / a oav 4)

Analyse : Kanon se laisse faire.

Conclusion : ce n'est pas un combat.

 

* Saga vs Shaka (Maison du Cancer) (m 20.72 / a oav 5)

Note : Shura et Camus n'attaquent pas Shaka. Ils ne sont donc pas pris en compte.

Analyse : L'attaque à distance de Saga est stoppée par l'aura de protection de Shaka. Celui-ci riposte, entraînant apparemment dans un premier temps la mort de son adversaire. Mais il s'avère par la suite que ce n'est pas le cas (m 21.76 / a oav 8)

Conclusion : manque de données.

 

* Sion vs Dôko (m 20.73 / a oav 6)

Analyse : une fois Dôko rajeuni, les deux protagonistes semblent faire jeu égal (cf. boule de cosmos apparue entre eux) puis le combat semble prendre fin sur une explosion commune, signifiant à priori que les deux Chevaliers ont le même niveau. Plus tard cependant, il s'avère qu'ils sont tous les deux en vie et il ne nous est pas expliqué de quelle manière ils ont échappé à la mort. Notons que dans l'anime (a oav 11), il semble que l'on voit partiellement Dôko reprendre conscience après Sion.

Biais :
- Shiryû intervient au cours du combat. Néanmoins, son coup n'a strictement aucun effet sur Sion. Biais écarté.
- Dôko commence le combat vieux, ce qui l'empêche de déployer toute sa puissance (sinon, pourquoi rajeunirait-il ?). Néanmoins, le Stardust Revolution que lui porte Sion lorsqu'il est dans cet état ne semble pas avoir d'influence ultérieurement (par exemple avec un effet "contrecoup"). Biais écarté.

Aparté : mon hypothèse sur la fin du combat : Sion posséderait logiquement les mêmes talents que Mu (le fait qu'il est capable de paralyser son disciple (m 19.69 / a oav 2) montre qu'il semble maîtriser la psychokinésie). Partant de ce postulat, on peut penser qu'il se serait téléporté avec Dôko pour éviter la déflagration de l'explosion.

Conclusion : malgré le fait qu'il ait une fin non-conventionnelle, ce combat laisse fortement supposer que Sion et Dôko sont de puissances identiques.

 

* Shaka vs Saga, Shura, Camus (m 21.77 et 21.78 / a oav 8 et 9)

Analyse : voilà sans aucun doute l'un des combats qui fait couler le plus d'encre. Il apparaît évident que Shaka n'a pas l'intention de gagner, puisqu'il pousse les renégats à utiliser l'Athena Exclamation dont il n'ignore certainement pas que la puissance dévastatrice ne lui laissera aucune chance. Néanmoins, cela ne signifie pas pour autant qu'il laisse ses adversaires l'attaquer sans rien faire. Au contraire, il utilise son arcane qu'il considère comme la plus puissante : le Ten Bu Hôrin.

Une interrogation posée par ce combat est le fait de savoir si Shaka - étant donné sa possession du huitième sens et sa réapparition ultérieure aux Enfers - a bien été tué par l'Athena Exclamation. Le monologue qu'il tient sur la vie et la mort à cet instant le laisse supposer. N'oublions pas qu'Athéna se suicide pour s'éveiller à l'Arayashiki.

Je vois personnellement ce combat comme un double-test proposé par Shaka. D'une part, tester la volonté des renégats (iront-ils jusqu'à employer une technique interdite infamante pour atteindre leur but ?), de l'autre, tester la sienne pour vérifier s'il est réellement éveillé au huitième sens.

Conclusion : victoire conventionnelle des renégats sur Shaka.

 

* Mu, Aiolia, Milo vs Saga, Shura, Camus (m 21.78 et 22.79 / a oav 10 & 11)

Analyse : il faut l'intervention de Shiryû pour rompre l'équilibre des puissances entre les deux groupes.

Biais : Saga, Shura & Camus sortent d'un combat contre Shaka qui ne les a pas laissés indemnes.

Conclusion : biais trop important. Manque de données.

 

Conclusion générale sur les combats du manga et de l'anime :

- Sion et Dôko seraient de puissances équivalentes.
- Mu est plus puissant que Death Mask et Aphrodite réunis. (!)
- Mu et Shaka seraient de puissances équivalentes (pronostic Cosmo Special).
- Saga serait plus puissant que Kanon.
- Saga, Shura & Camus réunis sont plus puissants que Shaka.
- Aiolia et Shaka seraient de puissances équivalentes.

 

----- Attention : ci-dessous, SPOILS si vous n'avez pas lu Episode G (tomes 1 à 3) -----
Pour sauter les spoils, cliquez ici.

 

* altercation Aiolia/Camus (g 1.3)

Analyse : Suite à l'évocation d'Aiolos par le Chevalier du Verseau, Aiolia, de rage, projette son poing sur Camus, qui le stoppe en créant un courant d'air froid. L'occasion pour le Chevalier du Lion de placer un "Il est aussi puissant que moi".

Conclusion : Camus ne tient pas à se battre, Aiolia a agi par automatisme et cette altercation est tellement courte qu'il n'y a rien à en déduire. Quant à la fameuse phrase d'Aiolia, nous avons vu dans la première partie de cette étude ce qu'il en était du crédit qu'il fallait accorder aux dires des protagonistes.

 

* Death Mask vs Aiolia (g 2.6)

Analyse : les calomnies de Death Mask finissent par faire mouche sur le Chevalier du Lion qui lui décoche un violent coup de pied, brisant ainsi le pacte qui unit les Chevaliers d'or. Le Chevalier du Cancer se relève, bien décidé à en découdre, mais le Grand Pope intervient et les choses semblent en rester là. Cependant, plus tard (g 2.7), les propos à demi-mots de Death Mask, les pensées de Shaka et les paroles d'Hypérion semblent indiquer que Death Mask aurait riposté sans que personne ne s'en rende compte, pas même Aiolia.

Conclusion : manque de données.

 

* Mu vs Aiolia (g 3.10)

Analyse : Mu esquive le Lightning Bolt par téléportation puis immobilise Aiolia par psychokinésie. Grâce à sa volonté, le Chevalier du Lion parvient à réveiller son armure, qui en se plaçant sur son porteur le libère de l'emprise du Chevalier du Bélier. Aiolia déclenche alors son Lightning Plasma... qui s'avère en fait destiné à un groupe de soldats des Titans qui s'étaient infiltrés furtivement à Jamir.

Biais : La présence des soldats des Titans.

Conclusion : manque de données.

 

* Saga vs Shura (g 3.12 et 3.13)

Analyse : bien qu'ayant reçu à plusieurs reprises le Gen Rô Ma ô Ken de Saga, le Chevalier du Capricorne conserve une volonté de lutter inébranlable. Comprenant la personnalité de son adversaire, le Chevalier des Gémeaux se présente alors à lui comme "celui qui représente la justice". La dernière image du combat et ce que nous connaissons du futur de Shura par le manga de Kurumada laissent fortement supposer que Saga est parvenu à soumettre son adversaire à sa volonté.

Conclusion : victoire psychologique (donc non-conventionnelle) de Saga.

 

Conclusion générale sur les combats d'Episode G :

- Saga serait plus puissant que Shura.

 

PARTIE 3 : QUAND TROIS MYTHES VOLENT EN ECLATS

Il s'agit d'"a priori" très répandus chez les fans et pourtant...

Mythe 1 : "Les Chevaliers d'or ont tous la même puissance."

Contre-exemple flagrant : Mu vs Death Mask & Aphrodite.
Tout ce qui en théorie est certainement égal chez les Chevaliers d'or est leur vitesse, celle de la lumière.

Mythe 2 : "Shaka est le plus fort car il est le seul à posséder le huitième sens"

Le huitième sens n'est pas un "boost" du septième ; il sert à rester en vie dans le royaume des morts, non à augmenter sa puissance.
De plus, Dôko et Kanon sans le moindre doute, Mu, Aiolia et Milo apparemment (en sortant du Cocyte), parviennent eux aussi à s'éveiller à l'Arayashiki.

Mythe 3 : "Les Chevaliers d'or ne sont pas capables de se surpasser..."

"...car ils représentent l'élite parmi les humains maîtrisant le cosmos, ils ont atteint la limite."
Les miracles seraient donc le privilège de cinq chevaliers de bronze exceptionnels ?
Et lorsque Saga, Shura et Camus perdent quatre de leurs cinq sens en subissant le Ten Bu Hôrin de Shaka, prennent de plein fouet le Lightning Plasma d'Aiolia, reçoivent quatorze coups du Scarlet Needle de Milo et arrivent encore à se relever pour déclencher à nouveau un Athena Exclamation qui fait jeu égal avec celui de leurs adversaires, vous appelez ça comment ? (m 21.77, 21.78 et 22.79 / a oav 9, 10 et 11)
De plus, si l'on prend en compte Episode G, [SPOILS]les combats de Mu et Aiolia contre les Titans Hypérion, Japet et Coeos nous montrent clairement le contraire.[FIN DES SPOILS]

 

CONCLUSION

Prenons un exemple de la vie courante : dans une compétition sportive (tennis ou art martial par exemple) :
si A a battu B
et B a battu C,
A battra-t-il C pour autant ?

Si la réponse était "Oui. Forcément.", les compétitions sportives n'auraient plus grand intérêt, non ?

Pourquoi A pourrait-il perdre face à C ? Parce qu'il utiliserait une technique ou une stratégie qui le dérouterait complètement ou le bloquerait. Alors que le même comportement de C face à B s'était pourtant avéré inadapté.

Un tel raisonnement peut se transposer aux Chevaliers d'or, étant donné qu'ils ont chacun un type de techniques et une approche du combat différente (par exemple, Aiolia est du genre à se jeter directement dans la bataille, tandis que Mu a une attitude plus réfléchie).

Nous avons de plus montré dans la précédente partie que les Chevaliers d'or étaient capables de se surpasser (au moins pour les cinq dont il a été question dans les exemples), ce qui signifie qu'ils n'ont pas un niveau de puissance strictement verrouillé.

Dès lors, vouloir établir à tout prix un classement complet et définitif devient illusoire.

 

*   **   ***   **   *

 

MISE A JOUR DE L'ARTICLE : LE TAIZEN

Lors de cette étude, j'avais précisé que je prenais en compte les données des artbooks, dont le Taizen. Or, ne possédant pas ce dernier, il s'est avéré impossible pour moi d'en tirer toutes les données. Heureusement, grâce à l'aide de jc - que je remercie au passage :) - cette lacune est désormais réparée.

Petit rappel préliminaire sur le Taizen (aussi nommé Saint Seiya Encyclopedia) :
Cet artbook, qui ne se base que sur le manga, est sorti après la fin du chapitre Hadès et également après que Kurumada ait racheté les droits de sa série. C'est donc certainement le plus fiable de tous les artbooks puisque l'auteur n'a dû a priori rendre de comptes qu'à lui-même (contrairement au précédent artbook basé sur le manga - le Cosmo Special - où la rédaction de la Shueisha a pu être impliquée).
Ce livre contient quelques nouvelles informations sur la puissance des chevaliers d'or.

 

Etape 1 : Elagage

Je commence tout de suite par préciser que je ne considère comme valides pour mon étude que les phrases faisant une comparaison explicite entre plusieurs chevaliers d'or. Autrement dit sont exclues les phrases qui ne font que vanter la force d'untel sans comparaison avec ses pairs ou l'excellence d'un autre dans un domaine particulier, à savoir :

* fiche de Mu : "Etant quelqu'un de puissant et expérimenté (...)"

* fiche d'Aldébaran :
- "Il a pour surnom le Taureau d'Or pour rappeler sa fascinante puissance physique"
- "La façon dont il encaisse les dégâts du météore de Seiya démontre bien son extraordinaire robustesse."

* fiche d'Aiolia : "Son poing est sa principale attaque, mais un seul coup suffit car sa rapidité est au maximum de la vitesse de la lumière."
Commentaire : Je serais très reconnaissant envers celui qui sera capable de m'expliquer ce qu'est le "maximum de la vitesse de la lumière" ^^

* fiche de Dôko : "Il a reçu de la précédente réincarnation d'Athéna une méthode de vieillissement artificiel par asphyxie, qui selon la légende convertit la force de moitié."

* fiche de Milo : "Son coup est d'une précision sans égale"

* fiche de Shura : "sa technique au corps à corps est considérable même parmi les chevaliers d'or."

* fiche d'Aiolos : "Non seulement ses aptitudes de chevalier mais également sa personnalité étaient exceptionnelles."
Commentaire : Oula, attention, je vois certains d'entre vous commencer à s'agiter. Ben oui, ses aptitudes de chevalier sont exceptionnelles. En même temps, on nous présente dès le début les Chevaliers d'or en général comme des êtres d'exception (de par leur maîtrise du septième sens). Donc, rien à déduire sur cette phrase.

Et je n'ai pas pu résister à la tentation de garder le meilleur pour la fin... La cerise sur le gâteau :

* fiche de Shaka :
- "Ce chevalier possède une cosmo-énergie élevée car ses sens sont sur aiguisés. Il possède une grande force de destruction."
Commentaire : Pas de comparaison avec d'autres chevaliers d'or ici.
- "sa force est reconnue par tous les autres chevaliers d'or."
Commentaire : Eh oui, il fallait bien conclure cette partie avec LA phrase dynamite. Je sens déjà l'hystérie poindre chez certains ^^, mais en quoi reconnaître la valeur de quelqu'un dans un domaine implique que l'on soit forcément moins puissant que cette personne ? Pour continuer avec l'exemple sportif, Tartempion peut reconnaître qu'un de ses rivaux a un talent certain dans sa discipline, alors que Tartampion n'a jamais été battu par ce rival.

 

Etape 2 : Mais qu'est-ce qu'il reste maintenant, alors ?

* fiche de Saga : "Il possède des aptitudes de combat qui le démarquent de son groupe de chevaliers d'or." 
Commentaire : En voilà une, de comparaison explicite. Un point quand même à détailler : pourquoi préciser "son groupe de chevaliers d'or" au lieu de "les autres chevaliers d'or" ? La seule explication valable est que par groupe, l'auteur entend génération. Autrement dit, Saga est "supérieur" aux autres chevaliers d'or, à l'exception de Sion et Dôko.

* fiche de Kanon : "De force équivalente à Saga (...)"
Commentaire : Cela confirme les dires les plus récents d'Ikki à son sujet (m 18.66 / a ép 113), tout en écartant ses dires antérieurs (m 17.62 / a ép 110), ce qui suit une certaine logique : suite à un "supplément de combat", Ikki a pu se construire un jugement plus complet - donc plus juste - sur son adversaire. Par ailleurs, cela montre que la victoire de Saga face à Kanon dans le Labyrinthe des Gémeaux était trop particulière (cf. analyse de ce combat) pour pouvoir en déduire un comparatif fiable entre les deux frères.

* fiche de Dôko : "Dôko libère son cosmos afin de retrouver son corps de jeune chevalier et son puissant cosmos pour faire jeu égal avec Sion."
Commentaire : Voilà une confirmation par rapport à ce qui est démontré dans le manga.

* fiche de Sion :"Ce chevalier possède des techniques et des aptitudes de combat parfaites. S'il n'était pas devenu très faible à cause de la vieillesse, il est fort probable que Saga n'aurait jamais pu le tuer."
Commentaire : Il s'agit donc d'une confirmation de ce qui a été déduit de la fiche de Saga ci-dessus.

* Une autre donnée importante : dans cet artbook, il est précisé qu'un combat de 1000 jours et 1000 nuits (one thousand wars) n'est pas systématique entre deux chevaliers d'or. Il est donné en exemple qui stipule que si un affrontement entre Death Mask et Shaka devait se produire, il ne conduirait probablement pas à une telle issue.
Commentaire : Il n'est pas précisé qui serait le vainqueur de ce combat hypothétique (sincèrement désolé pour certains ^^).

 

Appendice à la conclusion originelle

La dernière donnée évoquée confirme une nouvelle fois l'inégalité entre les Chevaliers d'or. D'autre part, ma conclusion d'origine sur le comparatif Saga/Kanon était erronée.

Avec les données fournies par les fiches des personnages, on serait tenté de céder au virus du classement :
1. Sion et Dôko
3. Saga et Kanon
5 à 14. Les autres, dans un ordre inconnu.

Un élément perturbant (que m'a judicieusement signalé jc) vient pourtant mettre un grain dans l'engrenage :
Lorsque le Vieux Maître déclenche le Rozan Hyaku Ryû Ha [Cent Dragons de Rozan] contre Sion (m 20.73 / a oav 6), le Crystal Wall de ce dernier n'y résiste pas. Le Chevalier du Bélier s'en sort néanmoins indemne mais déclare que si Dôko était encore jeune, ce coup lui aurait été certainement fatal.
En prenant cette phrase au pied de la lettre, on se retrouve alors avec la douteuse équation : Sion + Crystal Wall < Dôko jeune. Amusant quand on sait que Sion = Dôko jeune...
Le seul moyen de rendre cohérent ce casse-tête chinois (c'est le cas de le dire ^^) devient dès lors d'accepter que la puissance d'un chevalier d'or ne demeure pas fixée à un niveau précis.

Autrement dit, ma conclusion initiale s'avère toujours valide pour l'instant ^^

 

Etude réalisée par Hugo Duvergey.

le Scribe du Sanctuaire