LES ENFERS : DE LA DIVINE COMEDIE A SAINT SEIYA

 

Dans la mythologie grecque, qui sert de base à tout l'univers de Saint Seiya, les Enfers sont décrits comme étant divisés en trois parties :
- le Tartare pour les pécheurs,
- les Champs Elysées pour les vertueux,
- la Plaine des Asphodèles pour tous les autres défunts.
Toutefois, pour le chapitre Hadès, Masami Kurumada a choisi de s'inspirer d'une autre source pour décrire les Enfers : son modèle est la Divine Comédie de Dante Alighieri.

Ce dossier est en deux parties : dans un premier temps je liste dans le détail tous les lieux décrits dans la Divine Comédie, et dans un deuxième temps je m'attarde sur la vision des Enfers par Kurumada et ses similitudes avec son modèle.

Divine Comédie :
     Enfer
     Purgatoire
     Paradis
Saint Seiya :
     les Enfers

 

LA DIVINE COMEDIE

Les noms suivis d'un * sont ceux des personnages dont l'identité n'a pas été clairement définie par les commentateurs de l'oeuvre.
Les illustrations sont de Gustave Doré.
L'auteur des cartes est inconnu.

I. l'Enfer

L'Enfer est un puits en forme d'entonnoir dont chaque étage circulaire accueille les pécheurs en fonction de leurs fautes, leur réservant à chacun une punition adaptée. Il y a en tout 9 Cercles.

 

La Forêt Sombre
- Confrontation avec les 3 Fauves (guépard, lion, louve).
- Dante rencontre Virgile, chargé par Béatrice de le guider à travers l'Enfer.

 

La Porte de l'Enfer

Ecriteau :
     Par moi l'on va dans la cité dolente,
     Par moi l'on va dans le deuil éternel,
     Par moi l'on va dans la gent perdue.
     La justice inspira mon divin artisan :
     Je fus édifiée par la toute puissance,
     La suprême sagesse et l'amour souverain.
     Il n'a été créé avant moi que les choses
     éternelles, et moi, éternelle je dure.
     Vous qui entrez, laissez toute espérance.


Péché : lâches et gens sans volonté

Supplice : piqûres de frelons et de guêpes

Occupants :
- le pape Célestin V*

 

Le fleuve Achéron

Occupants :
- Charon le passeur

 

Cercle 1 : les Limbes

Péché : justes non baptisés

Supplice : soupirs et chagrins (Virgile provient de ce Cercle)

Occupants :
- Homère, Horace, Ovide, et Lucain
- Electre, Hector, Enée, César, Penthésilée, Camille, Latinus, Lavinie, Brutus, Lucrèce, Marcia, Julie, Cornélie, Saladin
- Aristote, Socrate, Platon, Démocrite, Diogène, Thaïes, Anaxagore, Zenon, Empédocle, Héraclite
- Dioscoride, Orphée, Sénèque, Tulle, Linus, Euclide, Ptolémée, Hippocrate, Avicenne, Galien, Averroès
- Cécilius, Varius, Plaute, Perse, Euripide, Antiphon, Simonide, Agathon, Déiphile, Antigone, Argie, Ismène, Thétis, Déidamie (noms précisés par Virgile lors de sa rencontre avec Stace au Purgatoire)

 

Cercle 2 : Luxure

Péché : pécheurs de la chair et passionnés

Supplice : emportés par un vent sombre

Occupants :
- Minos, juge et répartiteur des âmes (enroule sa queue autour de la personne jugée, et le nombre de tour décidera du Cercle dans lequel le pécheur ira)
- Sémiramis, Didon, Cléopâtre, Hélène, Achille, Paris, Tristan
- Paolo Malatesta et Françoise de Rimini

 

Cercle 3 : Gourmandise

Péché : gourmands

Supplice : pluie froide, grêlons et neige ; certains sont griffés et dévorés par Cerbère

Occupants :
- Cerbère
- Ciacco

 

Cercle 4 : Avarice

Péché : avares et prodigues

Supplice : roulent d'énormes poids

Occupants :
- Pluton/Plutus (Dante a mélangé les deux personnages)

 

Cercle 5 : Colère (le marais noir du Styx)

Péché : colériques, rancuniers, mélancoliques

Supplice : sont couverts de fange et se massacrent les uns et les autres ; certains se noient au fond du marais

Occupants :
- Phlégyas le nocher
- Philippe Argenti

 

Porte de la cité de Dité, aux murailles de flammes (Dité est un autre nom de Lucifer)
- Sépare ceux qui ont péché par intempérance (cinq premiers Cercles) de ceux qui ont péché par malice (quatre derniers Cercles)
- L'entrée de la cité est refusée à Dante et Virgile par les démons, jusqu'à ce qu'un ange intervienne

Occupants :
- les Erynies
- la gorgone Méduse

 

Cercle 6 : Hérésie

Péché : hérétiques

Supplice : prisonniers de tombeaux flambants

Occupants :
- Epicure et ses disciples
- Farinata degli Uberti et Cavalcante Cavalcanti
- Empereur Frédéric II, et le cardinal Ottaviano degli Ubaldini
- le pape Anastase II

 

Cercle 7 : Violence

Péché : violents

Occupants :
- le Minotaure

Giron 1 : la rivière de sang bouillant du Phlégéton

Péché : violents contre les autres

Supplice : rivière de sang bouillante

Occupants :
- les Centaures (Chiron, Nessos, Pholos)
- Alexandre le Grand, Denys de Syracuse
- Ezzelino da Romano, Obizzo d'Esté
- Gui de Montfort
- Attila, Pyrrhus, Sextus
- Renier de Corneto, Renier Pazzo de Valdarno

 

Giron 2 : forêt d'épines

Péché : violents contre eux-mêmes (suicidés) ou contre leurs biens (dissipateurs)

Supplice : changés en arbres sombres ; certains sont lacérés par des chiennes noires

Occupants :
- les Harpies
- Pierre des Vignes
- Lano de Sienne et Jacques de Saint-André
- Lotto degli Agli*

 

Giron 3 : désert de sable

Péché : violents contre Dieu

Supplice : pieds nus sur un sol brûlant et sous une pluie de feu

1. blasphémateurs (violents contre la religion) :
- Capanée
- Brunetto Latini

2. intellectuels (violents contre l'esprit du fils de Dieu) :
- Priscien
- François d'Accurse, Andréa dei Mozzi
- Guido Guerra, Tegghiajo Aldobrandi et Jacques Rusticucci

3. sodomites (violents contre la nature) :
- Guillaume Borsière

4. usuriers (violents contre l'art) :
- Catello di Rosso Gianfigliazzi*
- Ciappo Ubriachi*
- Reginaldo Scrovegni

 

Cascade du ruisseau de sang

Occupants :
- Géryon (dont l'apparence n'a rien à voir avec celle qu'il a dans la mythologie), assure le passage au Cercle suivant

 

Cercle 8 : Tromperie (les Malesfosses)

Péché : les trompeurs

Fosse 1 :

Péché : ruffians et séducteurs

Supplice : fouettés par des démons

Occupants :
- Venedico Caccianemico
- Jason

 

Fosse 2 :

Péché : flatteurs et adulateurs

Supplice : plongés dans la fiente

Occupants :
- Alessio Intermini
- Thaïs la putain

 

Fosse 3 :

Péché : simoniaques

Supplice : placés dans des trous d'où seuls leurs pieds dépassent et brûlent (à la manière de bougies)

Occupants :
- Simon le Mage
- le pape Nicolas III

 

(pas d'illustration)

Fosse 4 :

Péché : devins et sorciers

Supplice : la tête tordue vers l'arrière, ils marchent sans voir où ils vont

Occupants :
- Amphiaraos, Tirésias, Aruns, Manto, Eurypyle
- Michel Scot, Gui Bonatti, Asdent

 

Fosse 5 :

Péché : concussionnaires et prévaricateurs

Supplice : retenus au fond de la poix bouillante par des démons

Occupants :
- les démons Malesgriffes (au nombre de 12 : Malequeue, Ebouriffé, Aillette, Fouleblanc, Cagneux, Frisé, Noiriquet, Dragogrince, Verraton, Ecorchechien, Farfadet et Roussard)
- Bonturo dei Dati
- Ciampolo

 

Fosse 6 :

Péché : hypocrites

Supplice : marchent en portant des chapes en or à l'extérieur et en plomb à l'intérieur

Occupants :
- les Frères Joyeux Catalan dei Malavolti et Loderingue deglo Andalô
- Caïphe et Anne, quant à eux crucifiés sur des croix au sol sur lesquelles tout le monde marche

 

Fosse 7 :

Péché : voleurs

Supplice : attaqués par des serpents dont la morsure enflamme le corps

Occupants :
- Vanni Fucci, Cacus
- Agnolo Brunelleschi, Buoso Donati, Puccio Sciancato et Cianfa Donati (changent successivement de forme, humaine à serpent)

 

Fosse 8 :

Péché : conseillers de fraude

Supplice : prisonniers d'enveloppes de flammes

Occupants :
- Ulysse et Diomède
- Guido de Montefeltro

 

Fosse 9 :

Péché : semeurs de scandale et de schisme

Supplice : blessés à coup d'épée par un démon (puis leurs blessures se referment et le supplice recommence)

Occupants :
- frère Dolcin
- Mahomet (poitrine ouverte) et Ali (visage déchiré)
- Pierre de Médecine (gorge tranchée), Curion (langue arrachée), Mosca dei Lamberti (mains coupées), Bertrand de Born (tête séparée du corps), Geri le Bel

 

Fosse 10 :

Péché : faussaires

1. alchimistes (supplice : démangeaisons) :
- Griffolino, Capacchio

2. simulateurs (supplice : rage) :
- Gianni Schicchi, Myrrha

3. faux monnayeurs (supplice : soif) :
- maître Adam

4. menteurs (supplice : fièvre) :
- Putiphar, Sinon

 

Cercle 9 : Trahison (le marais glacé du Cocyte)

Péché : traîtres

Supplice : prisonniers d'un marais de glace

Occupants :
- Nemrod
- les Géants : Ephialtès, Briarée, Antée (c'est ce dernier qui assure le passage entre les huitième et neuvième Cercles)

1. la Caïnie (du nom de Caïn)
Péché : traîtres à leurs parents
Supplice : leur tête dépasse de la glace, visage baissé
Occupants :
- Alexandre et Napoléon de Alberti, Mordred,
- Vanni de Cancellieri "Focaccia", Sassol Mascheroni et Camiccion de Pazzi

2. l'Anténore (du nom d'Anténore)
Péché : traîtres à leur cité
Supplice : leur tête dépasse de la glace, visage levé)
Occupants :
- Bocca degli Abati, Buoso de Duera, Gianni dei Soldanieri, Ganelon et Tebaldello degli Zambrasi
- le comte Ugolin et l'archevêque Roger, le premier mordant le crâne du second

3. la Ptolémaïe (du nom de Ptoléma)
Péché : traîtres à leur rôle
Supplice : couchés sur le dos dans la glace
Occupants :
- Frère Albéric
- Branca Doria

4. la Judaïe (du nom de Judas)
Péché : traîtres à leur bienfaiteur
Supplice : entièrement enterrés recouverts par la glace
Occupants :
- Lucifer, au centre, a trois visages
- Cassius (dans la bouche du visage jaune et blanc, à droite)
- Brutus (dans la bouche du visage noir, à gauche)
- Judas, le pire des pécheurs (dans la bouche du visage rouge, devant)

 

le Centre de la terre (juste sous Lucifer)
- Un tunnel permet de remonter à la surface, de l'autre côté de la terre, pour rejoindre le Purgatoire.

 

II. le Purgatoire

Le Purgatoire est une Montagne que les défunts doivent escalader pour atteindre le Paradis. Les 7 Terrasses qui le composent correspondent aux 7 péchés capitaux, sur chacune d'elles les trépassés doivent endurer des épreuves jusqu'à ce que leur péché soit pardonné, ce qui peut durer des siècles.

 

la fleuve du Tibre, par là où arrivent les âmes

Présents :
- Caton d'Utique, assure l'accueil
- l'Ange nocher
- Casella (nouvel arrivant)

 

la Montagne du Purgatoire

l'Antipurgatoire

Epreuve : attendre un temps égal à leur vie avant d'être admis au Purgatoire

Premier Gradin de l'Antipurgatoire

Faute : négligents

Présents :
- Manfred
- Belacqua

 

Deuxième Gradin de l'Antipurgatoire

Faute : mort violente, n'ont pas eu le temps de se repentir

Présents :
- Iacopo del Cassero, Buonconte de Montefeltre, Pia dei Tolomei
- Benincasa de Laterina, Guccio dei Tarlati, Frédéric le Nouvel, Farinata, comte Orso degli Alberti, Pierre de la Brosse, Sordello

 

le Vallon des Princes Négligents (champ de fleurs)

Faute : négligents de sang royal

Présents :
- Empereur Rodolphe de Habsbourg, Ottokar II
- Philippe III le Hardi, Henri Ier le Gros
- Pierre III, Charles d'Anjou, Alphonse III
- Henri III
- marquis Guillaume III
- juge Nino Visconti, Conrad Malaspina
- deux Anges aux ailes vertes et munis d'épées émoussées (repoussent le serpent chaque fois qu'il tente de s'approcher)

 

la Porte du Purgatoire
Précédée de trois marches :
- 1e marche en marbre blanc
- 2e marche en pierre rugueuse noire
- 3e marche en porphyre rouge
- et le seuil, brillant comme le diamant

Présent :
- un Ange vêtu d'une robe grise et portant une épée brillante (il inscrit sur le front du défunt sept lettres "p", symbolisant les 7 péchés capitaux, et à chaque terrasse, un ange gardien effacera un caractère)

 

Terrasse 1 : Orgueil

Faute : orgueilleux

Epreuve : marchent en portant d'énormes rochers sur leur dos

Témoignages :
- d'humilité (hauts reliefs gravés sur le flan de la falaise) : l'Annonciation, Oza, Michol, Trajan
- d'orgueil puni (gravures au bord du ravin) : Lucifer, Briarée, les Titans, Nemrod, Niobé et ses enfants, Saul, Arachné, Roboam, Alcméon, Sennachérib, Cyrus, Holopherie, la Ville de Troie

Présents :
- Humbert Aldobrandeschi
- Oderisi de Gubbio
- Provenzan Salvani
- un Ange blanc (efface le 1e "p")

 

Terrasse 2 : Envie

Faute : envieux

Epreuve : assis dos à la montagne, les paupières cousues avec du fil de fer

Témoignages :
- d'amour du prochain (voix provenant de nulle part) : paroles de la Vierge à son fils aux noces de Cana, Pylade, précepte évangélique (Aimez vos ennemis...)
- d'envies punies (voix provenant de nulle part) : Caïn, Aglaure

Présents :
- Sapia
- Guido del Duca
- Rinieri da Calboli
- un Ange rayonnant (efface le 2e "p")

 

Terrasse 3 : Colère

Faute : coléreux

Epreuve : cheminent dans un nuage de fumée dense

Témoignages :
- d'apaisement (visions en image et son) : Marie allant chercher Jésus au temple, Pisistrate refusant la vengeance, Saint Etienne réclamant le pardon de ceux qui le lapident
- de colères punies (visions imaginaires) : Procné, Aman, Amata

Présents :
- Marc
- un Ange rayonnant comme le feu (efface le 3e "p")

 

Terrasse 4 : Paresse

Faute : paresseux

Epreuve : marchent d'un pas rapide sans s'arrêter

Témoignages :
- d'ardeur (exemples énoncés par les défunts eux-mêmes) : Marie chez Elisabeth, César en Espagne
- de paresse punie (exemples énoncés par les défunts eux-mêmes) : juifs noyés pour n'avoir pas suivi Moïse à temps, compagnons d'Enée qui se sont arrêtés en Sicile

Présents :
- abbé Gherardo II
- un Ange aux ailes de cygne (efface le 4e "p")

 

Terrasse 5 : Avarice

Faute : avares et prodigues

Epreuve : allongés visage contre terre

Témoignages :
- de générosité (exemples énoncés par les défunts eux-mêmes) : Marie, Fabricius, Saint Nicolas
- d'avarice punie (exemples énoncés par les défunts eux-mêmes) : Pygmalion, Midas, Acham, Saphire et Ananie, Héliodore, Polymnestor, Crassus

Présents :
- pape Adrien V (Ottobuono Fieschi)
- Hugues Capet
- Stace (vient juste d'être libéré, accompagnera Dante et Virgile jusqu'au Paradis)
- un Ange (efface le 5e "p")

 

Terrasse 6 : Gourmandise

Faute : gourmands

Epreuve : sont amaigris mais ne peuvent consommer les fruits de l'arbre et l'eau de la source qu'ils ont près d'eux

Témoignages :
- de modération (voix provenant du premier arbre) : Marie, romains, Daniel, Jean Baptiste
- de gourmandise punie (voix provenant du deuxième arbre) : Eve, hébreux chassés par Gédéon

Présents :
- Forese Donati, Bonagiunta de Lucques, pape Martin IV
- Ubaldin de la Pile, Boniface Fieschi, Marchese
- un Ange rayonnant rouge (efface le 6e "p")

 

Terrasse 7 : Luxure

Faute : luxurieux

Epreuve : traversent des flammes

Témoignages :
- de chasteté (exemples énoncés par les défunts eux-mêmes) : Marie, Diane
- de luxure (exemples que deux groupes de défunts se lancent mutuellement) : Sodome et Gomorrhe, Pasiphaé

Présents :
- Guido Guinizelli
- Arnaut Daniel
- un Ange (efface le 7e "p")

 

le Mur de Flammes
- Dante doit le franchir pour atteindre le sommet

le Sommet de la Montagne du Purgatoire
- Lia, le symbole de la vie active, lui apparaît en songe
- Virgile, la raison, retourne dans les Limbes
- Mathilde, la médiatrice, le mène à Béatrice
- Béatrice, la foi, est son nouveau guide

le Léthé, rivière dont l'eau efface le souvenir des péchés rachetés au Purgatoire

l'Eunoé, bras du Léthé dont l'eau permet de conserver le souvenir des bonnes actions

le Paradis Terrestre (d'où furent chassés Eve et Adam)
Un cortège défile :
- 7 candélabres dorés (esprits de Dieu)
- 7 bandes lumineuses (dons de l'esprit saint : sagesse, intelligence, prudence, force, science, piété, crainte de Dieu)
- 24 vieillards (livres de l'Ancien Testament)
- 4 animaux avec six ailes aux plumes décorées d'yeux (évangiles)
- 1 griffon tirant un char
- 3 femmes à sa droite (vertus théologales : foi en blanc, espérance en vert, charité en rouge)
- 4 femmes en pourpre à sa gauche (vertus cardinales : justice, force, tempérance, prudence)
- 7 vieillards avec des couronnes de feu (les Actes des Apôtres, les Epîtres de Saint Paul, les 4 Livres d’Epîtres Catholiques et l’Apocalypse)
Des créatures apparaissent autour de l'arbre du bien et du mal :
- un aigle, un renard et un dragon
- une courtisane et un géant
- la Bête

Dante est baigné dans le Léthé par Mathilde, puis boit l'eau de l'Eunoé, et s'envole vers le Paradis avec Béatrice et Stace.

 

III. le Paradis

Le Paradis est constitué de 10 Cieux où sont réparties les âmes bienheureuses en fonction de leurs vertus. Chaque Ciel tourne plus vite que le précédent et reçoit avec plus d'intensité l'amour émis par le Seigneur.

Ciel 1 : Lune

Mérite : âmes bienheureuses ayant cependant manqué à leurs voeux envers Dieu

Présents :
- Piccarda Donati
- Constance

 

Ciel 2 : Mercure

Mérite : ceux ayant fait le bien pour la gloire ou leur réputation

Présents :
- empereur Justinien

 

Ciel 3 : Vénus

Mérite : ceux ayant agi par amour

Présents :
- Charles Martel
- Cunizza da Romano
- Foulquet de Marseille
- Raab

 

Ciel 4 : Soleil

Mérite : âmes sages

Etat : placées en deux rondes de douze âmes qui tournent en sens contraires

Présents :
- Saint Thomas d'Aquin, Albert le Grand, Francesco Graziano, Pierre Lombard, Salomon, Saint Denys l'Aréopagite, Paul Orose (?), Boèce, Isidore de Séville, Bède le Vénérable, Richard de Saint-Victor, Siger de Brabant
- Saint Bonaventure, Augustin, Illuminato de Rieti, Hugues de Saint-Victor, Pierre le Mangeur, Pierre l'Espagnol, Nathan, Saint Jean Chrysostone, Saint Anselme, Elius Donat, Raban Maur, abbé Joachim de Celico

 

Ciel 5 : Mars

Mérite : tombés en combattant pour la foi

Etat : illuminés par la vision de Jésus sur sa croix

Présents :
- Caccia-guida
- Josué, Macchabée, Charlemagne, Roland, Guillaume au Court Nez, Rainouard, Godefroy de Bouillon, Robert Guiscard

 

Ciel 6 : Jupiter

Mérite : âmes ayant fait preuve de justice et de piété

Etat : leurs âmes assemblées forment la silhouette d'un aigle

Présents :
- David
- empereur Trajan
- Ezéchias
- empereur Constantin
- Guillaume II le Bon
- Riphée

 

Ciel 7 : Saturne

Mérite : âmes contemplatrices

Etat : montent sur l'échelle du ciel

Présents :
- Pierre Damien/Pierre le Pécheur (Dante a mélangé les deux personnages)
- Saint Benoît de Nurcie
- Saint Macaire
- Saint Romuald

 

Ciel 8 : Etoiles Fixes (douze constellations du zodiaque)

Mérite : triomphe du Christ

Etat : la couleur de leurs âmes change en fonction des actions terrestres

Présents :
- les justes de la Bible
- Saint Pierre
- Saint Jacques le Majeur
- Saint Jean l'Evangéliste
- les autres apôtres
- Adam (il a passé plus de quatre mille ans en Enfers)
Tous montent alors vers l'Empyrée en suivant la Vierge et le Christ.

 

Ciel 9 : Premier Mobile

Mérite : anges

Présents :
- Séraphins, Chérubins, Trônes
- Dominations, Vertus, Puissances
- Principautés, Archanges, Anges

 

Ciel 10 : Empyrée

Mérite : la cours des élus

Etat : forment la Rosé Mystique (disposés à la manière d'une fleur autour de la Vierge)

Présents :
- Dieu
- la Vierge Marie
- le Christ
- Henri VII
- Saint Bernard (remplace Béatrice en tant que guide, représente le suprême bonheur des élus)
- Eve, Béatrice, Rachel, Sarah, Rebecca, Judith (élus de l'ancien testament qui avaient foi en Jésus à venir)
- Saint Jean-Baptiste, François, Benoît, Augustin (élus du nouveau testament qui avaient foi en Jésus advenu)
- les innocents, sans mérite propre
- ange Gabriel
- Adam, Saint Pierre, Moïse, Saint Jean, Anne, Lucie

Dante plonge son regard vers le Seigneur, y perçoit la Trinité, et atteint l'extase.

 

LES ENFERS DANS SAINT SEIYA

En rouge ce sont mes remarques quant à la manière dont Kurumada a choisi d'adapter certains éléments de la Divine Comédie à l'univers de Saint Seiya.

le Château d'Hadès (ancien Château de la Famille Heinstein, en Allemagne)

 

le Trou de la Mort, menant aux Enfers

Dante voyait l'Enfer comme un lieu en profondeur, dont chaque Cercle est plus profond que le précédent. Dans "Saint Seiya", les différentes sections des Enfers sont situées au même niveau, comme le montre la carte fournie dans les volumes 23 et 24. Aussi, les Cercles sont devenus des Prisons, et les Girons des Vallées. Quant aux Zones du Cocyte, elles sont ici appelées des "Sphères" (ou Domaines).

 

la Porte des Enfers "Vous qui entrez ici, laissez toute espérance" (OPOIOS, MPAINEI EDW, NA PARATA KAQE ELPIDA)
Les gens sans volonté restent là, sans pouvoir ni entrer ni sortir des Enfers. Ils errent parfois à la surface sous forme de fantômes.

Le message présent à l'entrée a été raccourci par Kurumada, qui n'en a conservé que la phrase la plus célèbre.

 

Dès l'apparition des premiers groupes de défunts arpentant les Enfers, on constate que Kurumada ne s'est pas seulement inspiré du récit de Dante : il a aussi pris comme modèle les gravures de Gustave Doré, le plus célèbre et le plus prolifique des illustrateurs de la Divine Comédie (137 gravures, dont la moitié pour l'Enfer). Et il en sera de même tout au long de la traversée des Enfers : la forme de la barque et de la rame de Charon, l'aspect du Cerbère, les paysages des tombeaux enflammés et du lac gelé du Cocyte, etc. Pour en savoir plus, voir le dossier Les modèles utilisés dans Saint Seiya.

l'Achéron, fleuve du passage
Ceux qui ont voulu passer sans payer le nocher s'y noient pour toujours.

 

Le premier Cercle de l'Enfer de Dante, les Limbes, n'a pas été repris par Kurumada. Deux raisons peuvent expliquer ce choix :
- le concept des Limbes est propre à la religion catholique, or Kurumada tente de rester le plus possible dans l'esprit de la Mythologie Grecque ;
- par ailleurs, la description de ce Cercle dans la Divine Comédie nous montre un lieu où ses occupants ne subissent aucune torture, aucun supplice, ce qui pour Kurumada n'entrait pas dans la logique des Enfers gérés par le cruel Hadès.

Prison 1 : la Demeure du Jugement (DIKASTHRION OU TO)
Les pécheurs y sont jugés.

Ici, le juge des Enfers n'est pas Minos mais Rune, Spectre du Balrog. Cependant ce dernier précise bien qu'il occupe cette fonction temporairement, en remplacement de son maître Minos ; la référence est donc bien présente. Rune récupère cependant certains aspects du personnage de Minos tel qu'il est développé par Dante : en effet, l'attaque "Fire Whip" du Spectre consiste à enrouler son fouet autour du corps de sa victime, et plus la lanière fait de tours, plus les péchés de la personne jugée sont lourds. Dans la Divine Comédie, le juge Minos enroule sa queue de dragon autour du corps du défunt, et le nombre de tours indique dans quel Cercle la victime devra se rendre.

 

la Vallée des Vents Sombres
Les pécheurs de l'amour sont éternellement ballottés par des vents terribles.

Dans Saint Seiya, la Vallée des Vents Sombres n'est pas clairement située à l'intérieur de la Deuxième Prison, alors que dans la Divine Comédie, elle appartient bien au même Cercle que le tribunal des Morts.

 

Prison 2 : Temple Egyptien
Les pécheurs de l'envie sont trempés par une pluie froide et dévorés par Cerbère.

Ce temple inspiré d'Abou Simbel n'existe pas dans la version de Dante, mais était-il nécessaire de le préciser ? D'ailleurs, aucune des constructions présentes dans la version de Kurumada ne provient de la Divine Comédie. A part les murailles de la Cité de Dité, l'Enfer vu par Dante est vide de toute architecture.
Par ailleurs, la présence du Cerbère à ce stade des Enfers est également un emprunt à Dante, puisque dans la Mythologie Grecque, l'animal est plutôt placé comme gardien à l'entrée du Royaume des Morts.

 

le Champ de Fleurs, où repose Eurydice

Il s'agit bien sûr d'un lieu ajouté pour les besoins du scénario, et il n'apparaît d'aucune manière dans la Divine Comédie. A noter cependant que le personnage d'Orphée est cité par Dante parmi les occupants du Premier Cercle, les Limbes.

 

Prison 3 : la Grotte
Les pécheurs de vanité roulent des rochers pour l'éternité.

 

Prison 4 : le Marécage
Les pécheurs de colère se noient les uns les autres dans la mare.

Le nom de ce lac, le Styx, n'est pas précisé par Kurumada.
Quant au nom du gardien, il vient du passeur de ce même lieu dans l'Enfer de Dante : Phlégyas. D'ailleurs, à la différence de Charon qui est Spectre d'Achéron, on remarque que Phlégyas n'est pas placé sous le signe du Styx, mais du Lycaon.

 

Les murailles de la Cité de Dité, présentes juste après le Styx et censées délimiter les moindres pécheurs des pires pécheurs, ne sont pas reprises par Kurumada.

Prison 5 : les Tombes
Les pécheurs n'ayant pas écouté Dieu gisent dans des tombes en feu.

 

le Labyrinthe

Etrange détail que la présence de ce labyrinthe sur le plan des Enfers, d'autant que ce lieu ne sera même pas exploité dans l'intrigue, à peine sera-t-il aperçu lors de la traversée des prisons par Hyôga et Shiryû. En effet, la Divine Comédie ne fait référence à aucun labyrinthe dans l'Enfer. Alors pourquoi Kurumada a-t-il ajouté cette place à l'entrée de la Prison des Violents ? Sans doute car à ce même endroit, Dante rencontrait dans son récit le fameux Minotaure.
A noter qu'il existe un Spectre du Minotaure, Gordon. On peut imaginer qu'il est le gardien du lieu, même si aucun élément ne prouve cette hypothèse.

 

Prison 6 :

Cette Prison (et les trois Vallées qui la composent), la Cascade de Sang, et la Prison suivante (et ses dix Fosses) ne sont pas du tout développés lors de l'intrigue du chapitre Hadès : ces zones ne font qu'apparaître sur le plan des Enfers. Seule exception : le Lac de Sang est aperçu quelques instants lorsque Rune tente d'y envoyer Seiya. Kurumada avait-il prévu une version plus longue de son histoire avant de devoir l'écourter, ou a-t-il juste placé ces lieux sur la carte dans un souci de fidélité par rapport à l'oeuvre de Dante ?

Vallée 1 : Lac de Sang
Les violents brûlent dans ce lac bouillonnant.

Le nom de ce lac, le Phlégéton, n'est pas précisé par Kurumada.

Vallée 2 : Arbres
Les suicidés.

A noter que dans la Divine Comédie, cette forêt est occupée par les Harpies. Or il existe un Spectre qui correspond à ces créatures : Valentine. Peut-être est-il le gardien de cette Vallée.

Vallée 3 : Sable
Les pécheurs de luxure, de plaisir, et de débauche marchent sur du sable brûlant.

 

la Cascade de Sang
Concentre les larmes et le sang des gens échoués en Enfers

La nature de cette cascade, censée concentrer les douleurs des victimes des Enfers, est propre à l'univers de Saint Seiya, car dans la Divine Comédie elle n'est que le prolongement du Phlégéton.

 

Prison 7 :

Certaines descriptions des supplices administrés dans les dix Fosses diffèrent étrangement de celles données dans la Divine Comédie. Il s'agit parfois de simplifications (les manteaux de plomb et d'or de la Sixième Fosse deviennent des manteaux lourds), mais il y a deux cas à part :
- La Troisième Fosse : les victimes ne sont plus placées dans la terre comme des bougies, mais brûlées sur des bougies. Kurumada s'est-il trompé, ou alors s'est-il inspiré d'une traduction erronée de la Divine Comédie ?
- La Quatrième Fosse, où la traduction française du manga dit que les pécheurs y sont "affublés de deux têtes, l'une tournée vers l'avant, l'autre vers l'arrière". Il s'agit là d'une erreur de traduction de la part de Kana, la version japonaise parle bien d'une tête tordue vers l'arrière.

Malebolge 1 :
Les vendeurs de femmes sont fouettés.

Malebolge 2 :
Les flatteurs sont jetés dans la fiente.

Malebolge 3 :
Les simoniaques sont brûlés sur des bougies.

Malebolge 4 :
Les devins marchent à reculons, la tête tordue vers l'arrière.

Malebolge 5 :
Les corrompus brûlent dans une mare et sont harponnés par des démons.

Malebolge 6 :
Les faussaires marchent avec un manteau de plomb.

Malebolge 7 :
Les voleurs sont attaqués par des serpents.

Malebolge 8 :
Les comploteurs brûlent.

Malebolge 9 :
Les semeurs de discorde sont blessés à coup d'épée.

Malebolge 10 :
Les faussaires et maîtres chanteurs ont le corps qui pourrit et sont rongés par les démangeaisons.

 

Prison 8 : le Fleuve de Glace (le Cocyte)
Les comploteurs contre dieu (Hadès) sont enfermés jusqu'au cou dans ce lac de glace.

Le Giudecca est le seul des quatre domaines du Cocyte à être développé dans le chapitre Hadès, les trois autres n'apparaissent que sur le plan des Enfers. Toutefois, d'après les statues qui en décorent les façades, on peut en déduire qu'ils sont les résidences des trois Grand Maîtres, Rhadamanthys, Aiakos et Minos.

 

Domaine 1 : Caina, temple de Rhadamanthys

 

Domaine 2 : Antenora, temple d'Aiakos

 

Domaine 3 : Tolomea, temple de Minos

 

Domaine 4 : Giudecca, temple d'Hadès

Pas de présence de Lucifer dans la version des Enfers de Kurumada, en revanche on peut noter certaines similitudes entre l'Ange Déchu et Hadès, puisque ce dernier dispose de six ailes à son armure.

 

le Mur des Lamentations, dernière place des Enfers
Protège l'accès à l'Elysion, et seuls les Dieux peuvent le franchir.

Ce lieu est une pure invention de Kurumada, et rien ne s'en rapproche dans la Divine Comédie de Dante.

 

le Léthé, dimension parallèle faisant la liaison entre Enfers et Elysion
Toute personne qui ne dispose pas de sang divin est désintégrée dès qu'elle y pénètre.

Deux passages du chapitre Hadès nous laissent deviner que cette zone étrange est la forme du fleuve Léthé dans Saint Seiya :
- lorsque Charon parle d'Elysion, il révèle que le lieu se trouve de l'autre côté du Léthé,
- Shaka explique être allé avec Athéna au-delà du Léthé pour chercher Hadès.
Par ailleurs, dans la Divine Comédie, le cours d'eau est censé faire oublier les péchés de celui qui s'y baigne. Dans Saint Seiya, la zone séparant les Enfers d'Elysion remplit un rôle qui peut en être rapproché, puisqu'il "purifie" ce qui n'est pas divin en l'annihilant.

 

l'Elysion (les Champs Elysées)

Si on suit la logique de la Divine Comédie, alors l'Elysion de Saint Seiya ne prend pas pour modèle le Paradis Céleste et ses Dix Cieux, mais bel et bien le Paradis Terrestre, celui qui est présent au sommet de la Montagne du Purgatoire et qui hébergea autrefois Eve et Adam avant que le Péché Originel ne les en chasse. Plusieurs éléments confirment cette thèse :
- Le décor : le Paradis Terrestre est occupé par des forêts, des prairies et des fleurs, tandis que le Paradis des Dix Cieux est un endroit onirique, aérien, ou tout n'est que lumière et nuées.
- Les nymphes : les servantes d'Hypnos et Thanatos sont nommées des nymphes, or c'est justement en ces termes que sont qualifiées les femmes du cortège divin observé par Dante dans le Jardin d'Eden.
- Le griffon : dans le temple de Thanatos apparaît la statue d'un griffon, or il semblerait que ce détail ne soit pas anodin. En effet, cet animal tient un rôle prépondérant dans le cortège divin qui accueille Dante au sommet du Purgatoire. Ce serait donc un dernier clin d'oeil de Kurumada à la Divine Comédie.

 

Etude réalisée par Vincent, sans pseudo.

le Scribe du Sanctuaire