LA BIBLE

 

Que signifie le mot "Bible" ?
Ce mot provient du grec, un mot signifiant "livre". Mais ce mot n'est utilisé que par les Chrétiens, les juifs lui préférant celle de Tanakh, issu de l'acronyme des 3 parties de l'œuvre :
- T pour la Torah (loi en hébreu)
- N pour Neviim (prophéties en hébreu)
- KH pour Ketouvim (écrits en hébreu)

 

Qui a écrit la Bible ?
Les analystes sont aujourd'hui d'accord : telle que nous la connaissons aujourd'hui, la Bible est le fruit du travail anonyme de bon nombre d'auteurs et de scribes ayant sans cesse retouché le texte en le recopiant encore et toujours.

 

Quelle est l'histoire de la Bible ?
- 597 av. J-C : Nabuchodonosor écrase Israël, le peuple hébreu est chassé de sa terre ; c'est l'Exil ! Une épreuve tellement traumatisante qu'elle pousse les Hébreux à examiner leur passé. Une compilation des traditions orales commence alors. Plus tard, David demandera à consigner par écrit cette loi hébraïque : la Bible était née.
- 280 av. J-C : 70 Juifs de la Bibliothèque d'Alexandrie traduisent l'œuvre en grec pour favoriser sa diffusion, c'est ce que l'on appelle la Septante.
- 1er siècle de notre ère : les Epîtres et les Evangiles apparaissent, elles sont rédigées en grec, langue des premières messes chrétiennes.
- 90 : les Juifs fixent le nombre d'ouvrages de la Tanakh à 24.
- 4ème siècle : Saint Jérôme traduit la Bible en latin, c'est la Vulgate.
- 11ème siècle : le schisme entre Eglise d'Orient et Eglise d'Occident se poursuit dans le choix des références : les Catholiques optent pour la Vulgate, les Orthodoxes pour la Septante.
- 1534 : Luther traduit la Bible en allemand et recommande son étude approfondie à tout croyant, le Protestantisme est né.
- 1545-1563 : le Concile de Trente statue sur les œuvres contestées de la Septante, elles ne feront pas partie de la Bible mais constitueront le Deutérocanonique. Il s'agit de : Esther, Judith, Tobie, les Maccabées, le Livre de la Sagesse, l'Ecclésiastique, Baruch et Daniel.

 

Pourquoi y a-t-il un Ancien Testament et un Nouveau Testament ?
Il s'agit d'une invention des Chrétiens pour distinguer l'avant de l'après Jésus. Dans le judaïsme, Jésus est au mieux considéré comme un mage - hors de question de lui donner le titre de Fils de Dieu qu'il revendique ! Les Chrétiens pensent que le Nouveau Testament vient compléter l'Ancien, la Bible hébraïque.

 

La Bible et l'Islam
La connaissance de la Bible n'est pas nécessaire pour être un bon musulman, selon les préceptes de l'Islam. Toutefois, les grands prophètes bibliques, parmi lesquels Jésus Christ, sont reconnus comme des prédécesseurs de Mohamed. L'étude de la Bible est donc un moyen de compléter son savoir théologique.

 

CONSTITUTION DE LA BIBLE

 

L'ANCIEN TESTAMENT

Le Pentateuque
C'est le "noyau dur" de la Bible. Si les Chrétiens lui donnent le nom de Pentateuque (les cinq ouvrages, en grec), les Juifs utilisent celui de Torah (loi, en hébreu).
- la Genèse
La création du monde, Adam et Eve chassés du jardin d'Eden, Abel et Caïn, Noé rescapé du Déluge, la Tour de Babel...
Ces épisodes retracent les premiers temps de l'humanité mais renvoient également aux débuts du peuple d'Israël et de ses patriarches : Abraham, Isaac, Jacob, dont les descendants partent pour l'Egypte.
- l'Exode
L'Egypte s'avère un calvaire pour le peuple hébreu. Moïse guide les siens à travers le désert vers la Terre Promise. Il reçoit les 10 Commandements (Décalogue) sur le Mont Sinaï.
- le Lévitique
Dieu précise à Moïse les règles du culte à lui rendre : la tribu des prêtres d'Israël porte le nom de Lévi.
- les Nombres
Dieu impose le recensement des 12 tribus d'Israël : Juda, Ruben, Gad, Aser, Nephtali, Manassé, Siméon, Lévi, Issa, Zabulon, Joseph, Benjamin.
Le peuple hébreu, perdu dans le désert, fomente une rébellion ; la colère divine s'abat...
- le Deutéronome
La seconde loi, en grec.
Ce livre revient sur l'histoire d'Israël, les hommages dus à Dieu et se clôt sur la mort de Moïse aux portes de Canaan.

Les Livres historiques
Ils proposent une version détaillée de l'histoire du peuple hébreu. En fait, le fantastique y côtoie l'authentique !
- le Livre de Josué
- le Livre des Juges
- le Livre de Ruth
- les 2 Livres de Samuel
- les 2 Livres des Rois
- les Livres des Chroniques
- le Livre d'Esdras
- le Livre de Néhémie
- Tobie
- Judith
- Esther
- Premier et Deuxième Livres des Macchabées

Les Livres poétiques et sapientiaux
Sous la forme très imagée de fables, contes ou proverbes, cet ensemble exprime la sagesse et la piété nécessaire à tout fidèle.
- Job
- les Psaumes
- les Proverbes
- l'Ecclésiaste
- le Cantique des Cantiques
- le Livre de la Sagesse
- l'Ecclésiastique

Les Livres prophétiques
Les prophètes s'expriment ! Prophètes qu'il ne faut pas cantonner à des prédicateurs - ils peuvent effectivement prévoir l'avenir mais ce n'est pas leur rôle ! - car ils sont avant tout des messagers de Dieu chargés de prévenir le peuple de l'imminence du châtiment divin. Ils annoncent également les bienfaits de Dieu.
- Isaïe
- Jérémie
- les Lamentations
- le Livre de Baruch
- Ezéchiel
- Daniel
- Osée
- Joël
- Amos
- Abdias
- Jonas
- Michée
- Nahum
- Habacuc
- Sophonie
- Aggée
- Zacharie
- Malachie
Le prophète annonce l'arrivée de "celui qui ramènera le cœur des pères vers leurs fils et le cœur des fils vers leurs pères", le second Elie. Pour les Chrétiens, Jésus n'est autre que ce prophète annoncé, la transition avec le Nouveau Testament est idéale !

 

LE NOUVEAU TESTAMENT

Les Evangiles
- l'Evangile selon saint Mathieu
- l'Evangile selon saint Marc
- l'Evangile selon saint Luc
- l'Evangile selon saint Jean
- les Actes des Apôtres

Les Epîtres de saint Paul
Citoyen romain, Paul persécute les Chrétiens sans ménagement. Mais il entend la parole de Jésus sur la route de Damas et se convertit. Il entame alors une série de voyages lointains pour faire connaître le christianisme.
- Epître de Paul aux Romains
- Première Epître de Paul aux Corinthiens
- Deuxième Epître de Paul aux Corinthiens
- Epître aux Galates
- Epître aux Ephésiens
- Epître aux Philippiens
- Epître aux Colossiens
- Première Epître aux Thessaloniciens
- Deuxième Epître aux Thessaloniciens
- Première Epître à Timothée
- Deuxième Epître à Timothée
- Epître à Tite
- Epître à Philémon
- Epître aux Hébreux

Les Epîtres catholiques
A l'instar de Paul, d'autres apôtres ont rédigé des épîtres pour diffuser la bonne nouvelle (signification en grec du mot "évangile").
- Epître de Jacques
- Première Epître de Pierre
- Deuxième Epître de Pierre
- Première Epître de Jean
- Deuxième Epître de Jean
- Troisième Epître de Jean
- Epître de Jude
- l'Apocalypse de Jean

 

Dossier réalisé par Prométhée

le Scribe du Sanctuaire