MYTHOLOGIE EGYPTIENNE

 

Aah
Autre nom : Aah-te-Huti
Dieu mineur de la Lune, il s'agit en fait d'une manifestation de Thot sous la forme d'un ibis.

 

Aken
Dieu du monde souterrain, où il est le gardien de la barque d'Osiris.

 

Akephalos
Un type de démon sans tête de l'Egypte helléniste (son nom signifie d'ailleurs "sans tête" en grec). Ces démons étaient les esprits des criminels décapités.

 

Aker
Un dieu égyptien de la terre qui régnait au-dessus du point de rencontre entre les horizons orientaux et occidentaux dans les enfers égyptiens. Gardien de la porte par laquelle Pharaon va dans les enfers, il fournit le passage sûr pour la barque du soleil pendant son passage nocturne.
Aker est représenté par deux paires de lions ou des têtes humaines se faisant face.

 

Amaunet
Nom qui signifie "La Cachée".
Déesse égyptienne des mères ou de la fertilité, Amaunet apparut avec le dieu Neith aux origines du temps. Elle était membre du groupe de dieux égyptiens connus sous le nom d'Ogdoad. Amon était son époux parmi l'Ogdoad. Elle était considérée comme une divinité tutélaire (c'est à dire protectrice) des pharaons égyptiens, et avait une part importante dans les cérémonies de consultation des pharaons.

 

Amentet
Autre nom : Amenthes
Déesse égyptienne de l'Ouest et du monde souterrain des morts.

 

Ammut
Autres noms : Ammit, Babaï
Son nom signifie "Dévoreuse des morts"
C'est une créature unique de la mythologie égyptienne, sorte de démon avec la tête d'un crocodile, le corps et les pattes avant d'un lion et l'arrière-train et les pattes arrière d'un hippopotame.
Elle attend dans la "salle du jugement des 2 vérités" pendant la cérémonie de pesée du cœur, et dévore ceux dont l'âme est chargée de trop de péchés.

 

Amon / Ammon
Autres noms : Amana, Amen, Ammon, Hammon, Kematef
Son nom signifie "l'Unique".
C'est le dieu de l'air, de la lumière et de la fécondité. à l'origine c'est l'un des dieux des Forces Créatrices, vénéré par la suite comme roi des dieux et créateur suprême sous le nom d'Amon-Rê. Initialement il s'agissait en réalité d'une représentation locale de Khnoum dans la cité de Thèbes. Il était un membre de l'Ogdoad, marié à la déesse Amaunet et représentait la puissance cachée. Il fut également un membre de la triade de Thèbes, qui fit de lui le mari de Mut et le père adoptif de Khons. Ses animaux sacrés étaient le bélier et l'oie. Ses sanctuaires primaires étaient à Karnak et Louxor près de Thèbes. Le culte d'Amon a monté en importance pendant que Thèbes obtenait une position politique prépondérante en Egypte. Dans le Nouvel Empire il devint un syncrétisme (= collusion entre le culte de deux dieux jusque-là différenciés) avec le dieu du soleil d'Héliopolis. Il prit alors le nom Amon-Rê ; sous cette forme il était le "roi des dieux" et le dieu tutélaire des pharaons. Les pharaons, qui étaient considérés comme des "fils de Rê", sont ainsi venus à être considérés comme des incarnations d'Amon-Rê. Amon prit le rôle d'un dieu primitif (au sens d'originel) et d'un créateur dans la cosmologie du Nouvel Empire, créant la terre et le ciel par sa pensée.
Il est représenté par un homme portant sur sa tête un mortier surmonté de deux hautes plumes. Il est aussi représenté sous l'aspect d'un homme à tête de bélier ou à visage humain coiffé de cornes de bélier, voire d'un disque solaire. Il a été parfois dépeint sous forme phallique avec un pénis dressé et surdimensionné ! Son véritable aspect était en fait considéré comme au-delà de la compréhension humaine. On a dit de lui qu'il était "caché de l'aspect, mystérieux de la forme", invisible pourtant omniprésent dans tout le cosmos.
Son culte était célébré lors de la Fête d'Opet (fête du nouvel an lors de la crue), où Amon reconnaît Pharaon comme son "fils bien aimé". Amon et ses prêtres influents de Thèbes ont souffert une éclipse provisoire pendant le règne d'Akhenaton, qui a essayé d'imposer le culte monothéiste d'Aton. Le culte d'Amon a été rétabli peu après la mort d'Akhenaton. Ce n'est qu'après la chute de Thèbes devant les Assyriens en -663 qu'Amon a été de nouveau réduit à la seule sphère locale. En tant qu'Ammon, cependant, il eut un oracle à l'oasis de Siwa dans le désert occidental qui est resté important au moins jusqu'à la période d'Alexandre le Grand, qui visita l'oracle.
Le temple d'Amon à Thèbes se nommait Ipet-Sout.

 

Amon-Min
C'est une de ces entités composées de personnalités divines, le dieu de Thèbes (Amon) et celui des plaines désertiques (Min). Sa figuration ithyphallique (au sexe dressé) est la manifestation du dieu comme "le taureau qui couvre les femelles".
Les couleurs de ses chairs sont le vert et le noir.

 

Amon-Ra / Amon-Rê
Une combinaison d'Amon et de Ra honoré dans l'Egypte tardive. Sous ce nom le dieu thébain Amon devint le dieu national d'Egypte.

 

Andjety
Autres noms : Anedjti, Anezti
Un dieu égyptien des enfers. Son culte vient du neuvième nome (= division administrative de l'Egypte ancienne et ... de la Grèce moderne !) de la Basse Egypte. Son centre de culte était à Busiris. Andjety était responsable de la renaissance de l'individu dans la vie après la mort. Représenté sous forme anthropomorphe, il portait une haute couronne conique surmontée par deux plumes, et portait la crosse et le fléau. Il a été associé à Osiris, dont les symboles étaient également la crosse et le fléau aussi bien que la couronne 'Atef' qui ressemblait à celle portée par Andjety.

 

Anhur
Autres noms : Anhert, Anhuret
Nom grec : Onouris
Dieu guerrier et chasseur, son culte est originaire de la ville de Haute Egypte This, près d'Abydos. Son épouse est la déesse lionne Mekhit. Il a été dépeint comme un guerrier barbu portant une longue robe et une coiffe à quatre plumes, arborant souvent une lance. Il est souvent montré accompagné de Mekhit. Anhur était le héros de l'Egypte qui a chassé et tué les ennemis du dieu du soleil Rê. Il a été parfois confondu avec le dieu Shu. Les Grecs à l'époque ptolémaïque l'ont associé à Arès. Son principal centre de culte était à Sebennytos dans le delta du Nil.

 

Anoukis
Autres noms : Anqet, Anquet, Anuket
Déesse de la première cataracte (chute à grand débit sur le cours du Nil).
Fille de Khnoum, elle est la déesse égyptienne personnifiant le Nil abreuvant les champs, elle est en particulier liée aux cataractes inférieures proches d'Assouan. Elle semble également avoir été une déesse protectrice des accouchements. Son sanctuaire principal était à éléphantine. Représentée sous forme humaine, elle porte une couronne avec des plumes l'autruche. Son animal sacré était la gazelle.

 

Anubis
Autre nom : Anpu
D'après son nom, il est le dieu "qui est sur la montagne, dans le désert libyen, le maître de la terre sacrée". Il est le fils illégitime d'Osiris et de Nephtys, la sœur d'Isis. C'est lui qui a confectionné la toute première momie : celle d'Osiris, mis en pièces par Seth. Grâce à ce rite, le corps de son père a pu renaître. Depuis lors, Anubis est le dieu des embaumeurs. On le représente avec une tête de chacal et il peut même prendre le corps de cet animal du désert. Il est aussi le gardien des tombeaux.
Après la période initiale de l'Ancien Empire, il a été remplacé par Osiris comme dieu des morts, étant relégué au rôle secondaire de dieu du culte funèbre et du soin des morts. La couleur noire représentait la couleur des cadavres humains après qu'ils aient subi le processus d'embaumement. Il joue aussi un rôle important dans l'au-delà puisque chargé de conduire les hommes défunts devant Osiris - on parle alors d'Anubis Psychopompe. Plus tard les Grecs l'ont associé à leur dieu Hermès, ayant ainsi pour résultat la divinité composée : Hermanubis. Il est dépeint comme présidant à la pesée du cœur défunt dans la 'Salle des Deux Vérités'. Son sanctuaire principal était aux nécropoles de Memphis et dans d'autres villes. Anubis a été également connu comme Khenty-Imentiu - "chef des déserts de l'Ouest" - une référence à la croyance égyptienne que le royaume des morts était à l'Ouest en association avec la course du soleil, et à la coutume de construire les cimetières sur la rive occidentale du Nil.

 

Apep
Autres noms : Apepi, Apophis
Dieu serpent, il est l'ennemi éternel du soleil Rê et de l'ordre cosmique. Il est la personnification de l'obscurité, du mal et des forces du Chaos. Chaque nuit il lutte avec Rê lors de son voyage dans les enfers sur la barque du soleil, et chaque nuit Rê triomphe pour renaître à l'aube vers l'Est. Souvent le dieu Seth ou le serpent Mehen étaient dépeints comme défendant Rê et la barque solaire lors de ce combat titanesque. De temps en temps, Apep pouvait remporter une victoire provisoire, causant une éclipse, mais Rê triomphait toujours à la fin. Dans un conte tardif égyptien, Rê finalement obtenait une victoire définitive sur Apep, coupant et brûlant son corps.

 

Apis
Isis était censée l'avoir conçu après avoir été heurtée par la foudre. Apis a été représenté par un taureau noir et blanc, la version la plus récente le décrivant comme entièrement noir avec une tache triangulaire blanche sur le front. Son culte semble s'être transmis à la Crète, où l'on désignait un taureau sacré dont le comportement permettait aux prêtres de formuler leurs présages, à l'instar de ce qui se pratiquait en Egypte. Quand un taureau sacré était mort, il était momifié et enterré avec les grands honneurs à Sakkarah dans un tombeau souterrain connu des Grecs sous le nom de Serapeum. Les prêtres recherchaient alors un veau avec la tache distinctive qui indiquait que c'était le successeur. Dans l'iconographie, le taureau d'Apis a été dépeint avec le disque solaire entre ses cornes.

 

Ash
Autres noms : As
Dieu égyptien du désert libyen (Sahara). Connu en tant que 'seigneur de la Libye'. On le représentait sous forme humaine, parfois avec une tête de faucon. Il a été en particulier associé aux oasis fertiles du désert. En sa qualité de dieu de désert, Ash a parfois été identifié avec le dieu Seth.

 

Aton
Autres noms : Aten
Son nom signifie "Le Disque" ou "Le Disque du Soleil".
Initialement une manifestation du dieu soleil, Aton fut plus tard une divinité séparée des dieux du soleil Atoum et Rê. Aton a été représenté comme un soleil ailé ou comme un soleil duquel partent des rayons finis par des mains. Le disque du soleil était également soutenu par l'urĉus (amulette en forme de cobra, présente sur la coiffe - le pschent - des pharaons) et certaines des mains tenaient la croix d'ankh (amulette symbolisant "la vie"). Ses sanctuaires principaux étaient dans Thèbes, Héliopolis, et Akhetaton. Son culte a atteint un sommet sous le pharaon Akhenaton, qui a essayé d'établir un culte monothéiste avec Aton comme objet unique de culte. Ce culte monothéiste a très fortement contrarié les prêtres puissants d'Amon-Rê, qui ont perdu beaucoup de leur influence pendant le règne d'Akhenaton. Akhenaton a construit la ville Akhetaton (la moderne Tel-el-Amarna) pour servir de centre de culte à Aton. Cependant, l'Egypte est revenue très vite au polythéisme après la mort d'Akhenaton. Akhetaton a été abandonnée, les prêtres d'Amon-Rê ont regagné leur puissance et leur influence, et la signification d'Aton a diminué pour devenir pour ainsi dire insignifiante.

 

Atoum
Autres noms : Tem, Toum
Dieu égyptien primitif du soleil, créateur du ciel et de la terre, il personnifie le soleil dans sa phase descendante, voire au crépuscule. Il fut syncrétisé plus tard avec Rê, le dieu du soleil levant, en tant que dieu Atoum-Rê. Son centre principal de culte était à Héliopolis, qu'il a partagé avec Rê. Atoum et Rê étaient parfois tous les deux représentés par le taureau noir Mnevis, soutenant le disque solaire et l'urĉus (cobra) entre ses cornes. Les égyptiens l'ont considéré comme le père des pharaons, et il a joué un rôle important dans les rites du couronnement. Atoum a été dépeint sous forme humaine, habituellement en tant qu'homme âgé symbolisant ainsi le crépuscule. Parmi ses animaux sacrés, on trouvait le taureau, le lion, le serpent et le lézard. On a dit qu'Atoum s'est engendré lui-même hors des eaux primitives. Il a alors créé les divinités Shou et Tefnut, avec son sperme par l'acte de masturbation ou, selon les versions, avec sa salive. De ces deux dieux est issu le reste des neuf dieux de l'ennéade héliopolitaine.

 

Ba (1)
Dieu bélier égyptien primitif de Mendes en Basse Egypte, il était une divinité de la fertilité que les femmes priaient dans l'espoir qu'il les aiderait à concevoir des enfants.

 

Ba (2)
(Pluriel: Baw)
Extinction d'une puissance spirituelle, puis plus tard la forme de manifestation d'un dieu dans le monde physique.

 

Babi
Démon égyptien, représenté comme un babouin avec un pénis dressé. Babi était un dieu dangereux qu'on disait vivre dans les entrailles humaines et associé à la prouesse sexuelle dans la vie après la mort. Mentionné dans les livres des morts, il assiste à la cérémonie de la pesée du cœur dans la 'Salle des deux vérités', attendant avec Ammout la dévoreuse les âmes de ceux jugés indignes.

 

Banebdjedet
Autres noms : Ba Neb Tetet, Banaded, Baneb Djedet, Banebdedet
Dieu bélier égyptien de la Basse Egypte, il est l'époux de la déesse poisson Hatmehyt et le père d'Harpokratès. On le représentait sous forme anthropomorphe avec une tête de bélier. Son culte a été centré sur Mendes dans le delta du Nil. Selon une tradition, il est intervenu dans la lutte entre Horus et Seth pour le trône égyptien. Banebdjedet a informé les dieux de consulter la déesse Neith, qui les a informés d'attribuer le trône à Horus. On a également dit qu'il résidait sur l'île de Seheil près de la première cataracte du Nil à Assouan.

 

Bast / Bastet
Autre nom : Ubasti
Déesse de l'amour et de la fertilité, elle est habituellement représentée sous les traits d'une femme à tête de chat. C'est une déesse pacifique, protectrice du foyer et des chats domestiques. Mais attention : lorsqu'elle se transforme en Sekhmet la lionne, elle devient terrible. Elle est alors chargée d'anéantir les ennemis de Rê. A cause d'elle, les hommes ont d'ailleurs failli disparaître de la surface de la terre.
Elle est la fille de Rê, l'épouse de Ptah et la mère du dieu-lion Mihos. Son culte était centré sur son sanctuaire à Bubastis dans la région du delta, où une nécropole a été retrouvée contenant des chats momifiés. Bast a été également associée avec l'"œil de Rê", agissant en tant qu'instrument de vengeance du dieu du soleil. Elle a été décrite comme tenant souvent le hochet sacré connu sous le nom de sistrum.

 

Bat / Bata
Déesse vache de la fertilité, elle était originellement une divinité de la Haute Egypte.

 

Behedti
Dieu égyptien représenté sous la forme d'un faucon et vénéré à Behdet (Edfu), il fut plus tard identifié comme une forme locale du dieu Horus.

 

Benu
Dieu égyptien du soleil représenté sous la forme d'un oiseau, il s'est créé lui-même de l'océan primitif. Il fut plus tard identifié à Atoum.

 

Bes
Autre nom : Bisu
Ce dieu ne ressemble à aucun autre ; il est très populaire dans toute l'Egypte. Grâce à ses grimaces, ce petit gnome réjoui et laid fait fuir les bêtes les plus dangereuses, serpents, insectes et scorpions, et les êtres néfastes. Il protège les égyptiens dans leur vie quotidienne. Contrairement aux autres divinités égyptiennes, qui étaient habituellement peintes de profil, Bes était représenté de face. Il était laid et grotesque d'aspect, avec une grande tête, la langue saillante, les jambes arquées et une queue touffue. Il porte une couronne à plumes ainsi que la peau d'un lion ou d'une panthère. Il brandissait des épées et des couteaux pour écarter les esprits mauvais, aussi bien que des instruments de musique avec lesquels il avait l'habitude de faire du vacarme pour les effrayer. Bes aidait la déesse hippopotame Taweret pour les accouchements. Il était initialement le dieu protecteur de la maison royale Egypte, mais il devint une divinité populaire des foyers dans l'ensemble de Egypte, ainsi que le protecteur du sommeil et de la musique.

 

Beset
Déesse égyptienne, elle était la version féminine de Bes.

 

Buchis
Bœuf sacré d'Hermonthis, il était l'image vivante du dieu Month. Il avait un corps blanc et une tête noire.

 

Chenti-Irti
Autre nom : Machenti-Irti
Dieu faucon de la loi et de l'ordre, il fut identifié à Horus.

 

Cherti
Dieu bélier et passeur des morts, son culte était centré sur Letopolis.

 

Chontamenti
Autre nom : Chonti-Amentiu
Un dieu égyptien des morts et de la terre de l'Ouest, représenté comme un chien accroupi ou un chacal.

 

Dedun
Autre nom : Dedwen
Dieu de la richesse et de l'encens, associé aux richesses des terres méridionales, il est habituellement représenté sous forme humaine mais de temps en temps également sous la forme d'un lion.

 

Déesse du Sycomore
Entité mi-arbre, mi-déesse, elle fut parfois assimilée à Hathor ou à Nout la déesse du ciel, qui abreuve le défunt.

 

Djebauti
Autre nom : Zebauti
Dieu local qui donnera son nom à sa terre de culte : Djibouti.

 

Dua
Dieu de la toilette et des ablutions.

 

Duamutef
Autre nom : Tuamutef
Dieu funéraire et fils d'Horus, il est le gardien de l'estomac du défunt.

 

Geb / Gheb / Gueb
Autres noms : Ged, Keb, Seb, Qeb
Dieu de la terre et naturellement de sa végétation et de ses fruits. Son rire était censé provoquer des tremblements de terre.
Il est le fils de Chou et de Tefnout, ainsi que le père d'Isis, d'Osiris, de Nephtys et de Seth. Il est le frère et l'époux de Nout, déesse du ciel. Son animal sacré ainsi que le symbole de son hiéroglyphe est l'oie. Il est également membre de la grande Ennéade d'Héliopolis. Il est souvent représenté comme un homme à peau verte (couleur des choses vivantes) ou noire (couleur du limon fertile du Nil), allongé sur le sol, tenu écarté de Nout (le ciel) par Chou (l'air), coiffé de la couronne blanche d'Egypte inférieure.
Symboliquement Geb et Nout s'unissent secrètement la nuit, tandis que Chou les sépare le matin. Dans ce contexte, il est souvent montré avec un pénis en érection. On a également dit que Geb emprisonne les âmes des morts, les empêchant de hanter les vivants sous forme de fantômes.

 

Ha
Dieu du désert de l'Ouest.

 

Hapi (1)
voir Hâpy.

 

Hapi (2)
Un des quatre fils d'Horus, il est le protecteur des poumons des cadavres. Il est représenté comme un babouin ou sous forme humaine avec la tête d'un babouin.

 

Hâpy
Autres noms : Hap, Hape, Hapi, Hep
Nil divin, c'est un génie androgyne qui personnifie le Nil en crue, fertilisant la terre chaque année. Il porte sur sa tête une coiffe composée de papyrus et d'herbes d'eau, il a un corps grassouillet et des mamelles pendantes. Il est aussi vêtu du cache sexe des paysans des marais et présente de l'eau fraîche et un plateau d'aliments (une table d'offrandes). Son rôle principal est d'apporter au monde toutes sortes de produits qui ont vu le jour grâce à lui. On le surnomme aussi "le bondissant". Il symbolise donc l'abondance, il est le nourricier de Egypte. On en a d'ailleurs fait le Père des dieux à Héliopolis. Il nourrit non seulement le corps mais aussi l'esprit. C'est en outre un jeune homme à l'énergie sexuelle inépuisable.
Des bêtes sacrifiées et de la nourriture étaient jetées à certains endroits pour l'implorer de provoquer une inondation suffisante.
Bien qu'il n'ait eu aucun centre de culte particulier, il était censé vivre en cavernes près des cataractes du Nil. On disait qu'il était entouré d'une garde de dieux-crocodiles et avait à sa disposition un harem de déesses-grenouilles. On l'assimila dans certaines versions au taureau Apis, plus tard considéré comme l'incarnation vivante du dieu Ptah.

 

Harakhti
Autres noms : Harachte, Harakhtes
Dieu du soleil matinal se levant sur l'horizon oriental, il est l'une des manifestations d'Horus. On le représente lui aussi sous la forme d'un faucon. Harakhti a fusionné avec Re pour former Re-Harakhti, nom sous lequel il a été adoré à Héliopolis.

 

Harendotes
En égyptien Har-nedj-itef.
Son nom signifie "Horus le sauveur de son père". Sous cette forme en effet, Horus garde son père Osiris dans les enfers. Il était un des dieux protecteurs représentés sur les sarcophages égyptiens. C'est également sous cette forme qu'Horus revendique le trône de son père et triomphe de son ennemi Seth.

 

Harmachis
En égyptien Har-em-akhet
Son nom signifie "Horus dans l'horizon". Encore un avatar d'Horus dans lequel il figure en tant que dieu du soleil. Les inscriptions du nouveau royaume (1550-1000 avant J-C) identifient le sphinx de Gizeh, initialement conçu à l'image du pharaon Khephren, comme Harmachis regardant vers l'horizon oriental.

 

Harmerti
Dieu tutélaire du Soudan.

 

Haroeris
En égyptien Har-wer
Son nom signifie "Le Horus Plus ancien". Un autre avatar d'Horus, par lequel il atteint la maturité et venge son père Osiris contre son ennemi Seth. Sous cette forme Horus défait Seth et prend le trône de l'Egypte Il est évidemment représenté sous la forme d'un faucon.

 

Harpocrate
En égyptien Har-pa-khered
Son nom signifie "Horus l'enfant". C'est la forme d'Horus en tant qu'enfant. On le représente comme un enfant nu s'asseyant sur le genou de sa mère. Souvent, il suce son pouce ou tête le sein de sa mère.

 

Harsiésis
Autre nom : Harsiese
En égyptien Har-sa-iset
Son nom signifie "Horus le fils d'Isis". Un avatar d'Horus qui souligne son rôle en tant que fils d'Isis et d'Osiris. Sous cette forme il est l'exemple idéal du fils dévoué. C'est Harsiesis qui a exécuté le premier le rite de l'"ouverture de la bouche" sur le pharaon mort.

 

Harsomtus
Autre nom : Somtus
En égyptien Har-mau
Son nom signifie "Horus l'unificateur". Encore une manifestation d'Horus. Cette forme célèbre l'exploit d'Horus d'unir les royaumes des Egyptes supérieure et inférieure.

 

Hathor
Autre nom : Athyr
Déesse de la joie, de l'amour, de l'ivresse, de la musique, de la danse, elle est aussi la patronne de la montagne occidentale de Thèbes (la Montagne des Morts). Représentée souvent sous la forme d'une vache ou comme une femme aux grandes cornes de vache, elle est la nourrice du roi Egypte, à qui elle offre son lait. 
Ce même nom recouvre la personnalité de plusieurs divinités ancestrales : le groupe des 7 Hathor. Elles jouaient le rôle de nos fées et donnaient au nouveau-né le destin de sa vie. Hathor est la maîtresse des pays lointains : Pount, Byblos et la zone minière du Sinaï. Son instrument de musique favori est le sistre. C'est aussi la déesse magicienne. Elle est la fille de Rê. Initialement, elle était la mère du dieu Horus, mais fut plus tard substituée dans cette tâche par Isis. Hathor est alors devenue protectrice d'Horus. 
Son nom semble signifier la "maison d'Horus", se rapportant à son rôle de déesse du ciel, la "maison" dénotant les cieux représentés comme grande vache. Hathor a pris un aspect destructif dans la légende de l'œil de Rê. Selon cette légende, Rê envoya son œil sous la forme d'Hathor pour détruire l'humanité, suspectée de vouloir trahir les dieux. Cependant, Rê changea d'avis, choisit d'être moins radical et inonda les terres avec de la bière, teinte en rouge pour ressembler à du sang. 
Hathor a été souvent symbolisée par le roseau de papyrus, le serpent, et le hochet égyptien connu sous le nom de sistrum. Son image a pu également être employée pour former les colonnes dans l'architecture égyptienne (démarche qui inspira les cariatides de l'architecture classique en Grèce). Son sanctuaire principal situait à Dandarah, où elle était particulièrement vénérée dans son rôle de déesse de la fertilité, des femmes, et de l'accouchement. A Thèbes, elle était considérée comme une déesse de la mort. Les Grecs ont identifié Hathor avec Aphrodite.

 

Hatmehit / Hatmehyt
Déesse des poissons, son culte était centré sur le delta du Nil, en particulier à Mendes.

 

Heket / Heqet
Déesse égyptienne de l'accouchement, elle est représentée comme une grenouille ou sous forme humaine avec la tête d'une grenouille. Les femmes ont souvent porté des amulettes avec l'image de Heket pour les protéger pendant l'accouchement.

 

Hemsut
Autre nom : Hemuset
Déesse du destin.

 

Hesat
Déesse vache. Les égyptiens appelaient le lait : la 'bière de Hesat'.

 

Hike
Autre nom : Heka
Personnification de la magie.

 

Horus
En Egyptien Har, Hor, Hor Khentiriti
Fils unique d'Isis et d'Osiris. Il passe toute son enfance dans les marais du Nil, où sa mère l'a caché pour le protéger du redoutable Seth. Devenu grand, il affronte enfin son oncle pour conquérir le trône Egypte. Il est le dieu protecteur des enfants. Horus a détruit son œil gauche (la lune) dans le combat contre son oncle, ce qui explique sa forme en croissant. Horus a été identifié par des historiens avec l'Egypte inférieure et Seth avec l'Egypte supérieure dans la retranscription d'une guerre civile qui a duré quatre-vingts ans et qui aboutit à l'unification de l'Egypte. La conséquence de la victoire d'Horus était en effet l'union des Egyptes supérieure et inférieure. On disait que le pharaon devient Horus après la mort. Ses yeux sont le soleil et la lune, il est un dieu du ciel, qui règne sur les astres. C'est le dieu vainqueur du mal, vengeur de son père. Il est le protecteur du pharaon. Il a la forme d'un faucon, ou d'un homme à tête de faucon coiffé du pschent. Il est invoqué lors d'une piqûre de scorpion ou de serpent, qu'il terrasse.
Dieu tutélaire des villes de Nekhen et d'Héliopolis.
L'image de l'"œil d'Horus", un œil humain combiné avec celui d'un faucon, est devenue une amulette puissante pour les égyptiens Parmi les diverses manifestations d'Horus étaient: Harpokrates , Haroeris , Harakhte, Harendotes, Harmachis, Harsiesis et Harsomtus. On peut rajouter Hor Behdetite (Behedti): "Horus de Behdet", sous cette forme il a été symbolisé par un disque solaire à ailes.

 

Hu
Dieu égyptien primitif personnifiant l'autorité, il est né d'une goutte de sang du pénis des Rê. Quand le pharaon devient une étoile solitaire, son compagnon est Hu.

 

Imhotep
Autres noms : Amenhotep, Amenhotep- fils-d'Hapu
C'est le célèbre architecte qui a réalisé la pyramide du roi Djeser ; il a été déifié à la basse époque en tant que dieu guérisseur.
Patron des scribes et des artisans, il est également associé à la sagesse et à la médecine. Il sera par la suite considéré comme le fils de Ptah. Il est habituellement représenté assis, la tête rasée et tenant un rouleau de papyrus à la main.

 

Imiut
Divinité protectrice du monde souterrain.

 

Imset
Autre nom : Amset
Fils d'Horus.

 

Inmutef
Autre nom : Iunmutef
Gardien des cieux et de l'au-delà.

 

Isdes
'Seigneur de l'Ouest' et procureur d'Osiris lors du jugement des morts.

 

Isis
Autres noms : Aset, Eset
En grec : Esenchebis
Son nom signifie "trône". Sœur et épouse d'Osiris, elle est l'épouse fidèle et la mère dévouée, la grande magicienne qui protège les enfants. Elle porte sur la tête le hiéroglyphe de son nom : un siège. Un vautour a été également parfois incorporé dans sa couronne. Comme personnification du trône, elle était une source importante de puissance de pharaon. Son culte était populaire dans l'ensemble de l'Egypte, mais les sanctuaires les plus importants étaient situés à Gizeh et à Behbeit El-Hagar dans le delta du Nil. A l'époque gréco-romaine son culte s'est répandu dans tout le bassin méditerranéen, avec des sanctuaires à Délos et Pompéi. Son surnom latin était Stella Maris, ou "étoile de la mer". Elle est aussi la déesse de la santé et la créatrice de nombreux remèdes. Ses pouvoirs sont tels qu'elle put donner une seconde vie à son époux Osiris. C'était en effet Isis qui avait recherché et rassemblé le corps d'Osiris après son meurtre et démembrement par Seth. Elle est aussi une mère attentive et aimante : elle élève Horus, son fils, loin de son terrible oncle Seth et le sauve des dangers qui le menacent sans cesse. à cet égard elle a pris le rôle d'une déesse des morts et des rites funèbres. Isis s'est imbibé du cadavre et a ultérieurement donné naissance à Horus. Isis, comme mère d'Horus, était par extension considérée comme la mère et la protectrice des pharaons. C'est pourquoi elle devient naturellement, aux yeux des égyptiens, la déesse protectrice des femmes et des enfants. Le rapport entre Isis et Horus a pu également avoir influencé la conception chrétienne du rapport entre Marie et l'enfant Jésus.

         

 

Joh
Autre nom : Jah
Dieu de la Lune.

 

Ka
Nom de la force vitale de la vie.

 

Kebechsenef
Autre nom : Kebehs
Fils d'Horus à tête de faucon.

 

Khepri
Autres noms : Kheper, Khepera, Khepra
Dieu à tête de scarabée, il incarne le soleil levant, symbole solaire du devenir.

 

Khnoum
Autre nom : Khnemu
Dieu bélier originaire de la région de la première cataracte. Son nom signifie "Seigneur de la libation". Son aspect est celui d'un bélier ou celui d'un homme à tête de bélier à double encornure. Il est le dieu créateur de vie, générateur des espèces vivantes. Il aurait créé les hommes sur son tour de potier. Il est en particulier vénéré dans la ville d'éléphantine, dans le sud du pays. C'est lui qui est chargé de veiller sur les sources du Nil et de garder les cavernes d'où, pensent les égyptiens, jaillissent les crues fertilisantes de la vallée du Nil.

 

Khonsou / Khonsu
Autres noms : Chons, Khensu
Fils d'Amon et de Mout. Il est représenté sous les traits d'un homme aux traits enfantins ou d'un enfant portant sur la tête un croissant de lune. C'est un dieu lunaire et joue le rôle de guérisseur.

 

Maât / Ma'at
Autre nom : Mayet
Fille de Rê, elle représente la justice, la vérité, la légèreté, c'est à dire la pureté du cœur et l'équilibre du monde. Son nom signifie d'ailleurs "loi directe, justice droite". Représentée par une femme portant une plume (d'autruche) sur la tête, elle sert à faire le poids juste sur la balance de la pesée du cœur, siège de la conscience. Elle a été associée à Thot, à Ptah et à Khnoum dans la création du monde selon la mythologie égyptienne.

 

Mehen
Serpent divin.

 

Mehit
Autres noms : Mechit, Menchit, Menhit, Mekhit
Déesse lionne. Epouse d'Anhur.

 

Menthu / Mentu
Autre nom : Mont, Month
Dieu de la guerre à tête de faucon.
Ses centres culturels étaient Hermonthis et Karnak.

 

Meretseger
Autres noms : Meresger, Mertseger
Déesse funéraire serpent de la nécropole de Thèbes. Déesse du chant et des réjouissances.

 

Mérit
Déesse associée à la musique.

 

Meskhenet
Autres noms : Mesenet, Meshkent, Meskhent
Déesse des naissances.

 

Mesta
Autre nom : Imseti
Protecteur du foie des morts momifiés.

 

Min
Autre nom : Minu
En égyptien : Menu
Il est le dieu des plaines désertiques. Il a l'aspect d'Amon ithyphallique (c'est à dire avec un sexe dressé) enveloppé dans une gaine, levant un bras qui tient un fléau. Il est le maître générateur, le dieu de la reproduction et de la fertilité dont la procession annuelle ouvre le temps des moissons. Originaire de Coptos, il est aussi le dieu protecteur des caravanes.
Dans le Nouvel Empire (1567-1085 avant J-C) il a été honoré dans les rites de couronnement des pharaons pour assurer leur vigueur sexuelle et la production d'un héritier mâle. Ses sanctuaires plus importants étaient Coptos (actuelle Qift) et Akhmim (Panoplis).

 

Mnévis
Bœuf sacré d'Héliopolis.

 

Montou
Il était le maître de Thèbes avant Amon. Il garda cependant une grande importance dans la région jusqu'à l'époque romaine, patron du nome thébain. Ses animaux sont le faucon et le taureau. Il s'agissait en fait d'un dieu guerrier, qui sera associé au Mars romain.

 

Mout
Femme d'Amon-Râ, elle était considérée comme la mère des dieux. Déesse d'origine locale, elle est représentée sous la forme d'un vautour ou d'une reine coiffée de la double couronne posée sur une dépouille de vautour. C'est la déesse des combats.

 

Naunet
Déesse égyptienne primordiale. Dans la cosmogonie (mythe de la création du monde) de Hermopolis elle était un membre de l'Ogdoad regroupant huit dieux primordiaux. C'est l'équivalent masculin de Nun. Elle personnifiait en fait l'abîme des enfers.

 

Nechbet / Nekhbet
Autre nom : Nekhebet
Déesse vautour de la Haute Egypte, elle fut également une déesse protectrice de l'accouchement qui a été décrite comme l'infirmière du futur monarque pendant sa petite enfance. Elle a été également connue comme "grande vache blanche de Nekheb". Elle a été habituellement décrite comme un vautour portant la couronne blanche d'Egypte supérieure et tenant les symboles d'éternité dans ses serres. Son sanctuaire principal était à Nekheb (aujourd'hui Kab).

 

Nefertoum
Autre nom : Nefertem
En grec : Nephthemis
Dieu du nouveau soleil, jeune, il est le fils de Ptah et de Sekhmet. Il est représenté comme un homme portant sur sa tête une fleur de lotus. Il est aussi le seigneur des parfums. Son centre principal de culte était à Memphis. Dans la région de delta du Nil, Nefertum a été tenu pour l'enfant de la déesse Wadjet. Ailleurs, on a parfois dit que sa mère était la déesse Bastet.

 

Nehebkau / Nehebkhau
Autre nom : Nehebu-Kau
Dieu serpent, aux bras et jambes d'humain. On a dit qu'il était le fils de la déesse scorpion Serket. Une autre tradition le décrivait comme le fils du dieu Geb et de la déesse de la terre de moisson Renenutet. Selon la légende, il a été élevé par le dieu du soleil et a dès lors agi en tant que domestique du dieu, montant avec lui sur la barque du soleil. Son nom était invoqué dans le but d'assurer la protection contre des morsures de serpent et des piqûres de scorpion.

 

Neheh
Autres noms : Heh
Personnification de l'éternité. Déesse de l'infini.

 

Neit / Neït / Neith
Autres orthographes : Neith, Net.
Déesse de la guerre et de la chasse, patronne de la ville de Sais dans le delta du Nil, elle est la mère du dieu crocodile Sobek.
On la représentait la tête surmontée de la couronne rouge de la Basse Egypte, tenant dans ses mains un arc et des flèches croisées. Un sanctuaire lui a été consacré à Memphis. Dans la cosmologie d'Esna, il était raconté que Neith émergea des eaux primitives pour créer le monde.

 

Nephtys
Autres noms : Nebthet, Nebt-Het
En égyptien : Neb-hut
Sœur d'Isis, elle participe aux rites qui entourent la protection et la renaissance d'Osiris. Elle est l'avocate du défunt lors de son jugement au tribunal d'Osiris. On en fait parfois l'épouse de Seth. Elle ne semble pas avoir été adorée individuellement. Elle est la déesse gardienne des morts, nommée la maîtresse de la maison. Elle abandonna Seth quand il tua Osiris et assista Isis dans ses soins à Horus et lors de la résurrection d'Osiris. Elle est membre de la grande Ennéade d'Héliopolis. On la représente sous les traits d'une femme portant sur la tête les hiéroglyphes de son nom.
Selon une tradition, elle était également la mère d'Anubis par Osiris. Son sanctuaire principal se situait à Héliopolis.

 

Nepit
Déesse du blé. Contrepartie féminine du dieu des céréales Neper.

 

Nepri
Autre orthographe : Neper.
Dieu du grain, son aspect est anthropomorphe dont la peau est constellée de grain de blé.

 

Noun
Père des dieux, océan initial qui englobe le cosmos, et dont naquit le soleil pour créer le monde actuel, il s'agit en fait d'une sorte d'immense réservoir d'énergie. Associé de Naunet en tant qu'un des huit dieux créateurs de l'Ogdoad, il n'a fait l'objet d'aucun culte précis : aucun temple, par exemple, ne lui a été consacré. Il a été symbolisé par les lacs sacrés associés à quelques temples, tels que ceux de Karnak et Dendara. On le décrit sous une forme humaine tenant la barque solaire de Rê au-dessus de sa tête.

 

Nout
Autre nom : Neuth, Nuit
C'est la déesse du ciel, qui abreuve le défunt, et qui ne connaît pas le sommeil. Habituellement représentée sous l'aspect d'une femme nue dont le corps allongé épouse la courbe terrestre.
Fille du dieu Shu et Tefnut, la déesse de l'air de l'humidité, elle a été décrite comme une femme avec son corps nu constellé d'étoiles arquant au-dessus de Shu et du dieu Geb de la terre pour former les cieux. Parfois elle est apparue sous la forme d'une vache. Elle était la barrière séparant les forces du chaos de l'ordre en ce monde. Ses doigts et orteils étaient censés toucher les quatre points cardinaux ou directions. On a dit que le dieu-soleil voyage à travers son corps pendant la nuit pour renaître de son vagin chaque matin. Son sanctuaire principal était chez Héliopolis.

 

Ogdoad
Autres noms : Huh et Hauhet
Un groupe de huit dieux égyptiens représentant le chaos primitif qui a existé avant la création du dieu du soleil. Ils sont divisés en quatre couples :
- Nonne et Naunet représentant l'abîme
- Kek et Kauket pour l'obscurité
- Heh et Hauhet pour l'infini
- Amun et Amaunet, les essences primordiales et la puissance cachée.
Ils ont créé hors d'eux-mêmes la montagne sur lequel naît l'œuf dont le dieu du soleil a émergé. Leur culte a porté sur la ville de Khemnu (Hermopolis grecque) en Egypte moyenne. Ils ont également eu un sanctuaire chez Medinet Habu dans Thèbes occidental. 

 

Osiris
Autre nom : Usire
Assimilé à Adonis (babylonien/phénicien), Atys (phrygien), Dionysos (grec).
Il est le dieu des morts et de l'Occident considéré comme le royaume des morts. Dieu de la végétation et de la résurrection ou renaissance, il est aussi le patron des nécropoles. Il est le dieu de la terre, il a enseigné l'agriculture, la viticulture et les arts. Sa mort symbolisait le dessèchement de la terre, sa résurrection annonçait la crue du Nil et la croissance des céréales. Il est le seigneur de Busiris, le dieu d'Abydos. Il doit assurer au mort sa nourriture (en tant que dieu de la résurrection et de la végétation). Les couleurs de ses chairs sont le vert (en référence à la végétation) et le noir (en référence au limon fertile du Nil). On le représente sous la forme d'un homme momifié, les bras croisés sur la poitrine, tenant d'une main le sceptre "heka", de l'autre le fouet "nekhakha", symboles de son pouvoir. Il porte la couronne blanche de Haute Egypte ornée d'une plume rouge de chaque côté, l'"atef".
C'est devant lui que se présentent les morts, dans l'espoir de bénéficier comme lui d'une vie éternelle. Osiris était également un juge des morts, désigné sous le nom du 'Seigneur de Maat ' (c'est à dire de la loi divine). 
Aux temps lointains où les dieux régnaient sur la terre, il a été roi Egypte avant d'être assassiné par son frère Seth. Grâce à l'intervention d'Isis et d'Anubis, sa mort ne sera pas définitive : il revivra dans l'au-delà, sans avoir le droit de revenir sur terre.
Il est le fils de Geb et de Nout, le frère de Nephthys et de Seth, et le frère et le mari d'Isis. Isis a donné naissance à Horus après sa mort, s'étant imbibé du sperme de son cadavre. Osiris a eu beaucoup de centres de culte, mais les plus importants étaient à Abydos (Ibdju) en Egypte supérieure, où la légende du dieu était reproduite dans un festival annuel, et à Busiris (Djedu) dans le delta du Nil.
à un banquet des dieux, Seth a dupé Osiris en l'enfermant dans un cercueil - il avait parié qu'il ne pourrait pas tenir à l'intérieur, cercueil qu'il a promptement scellé et jeté dans le Nil. Le cercueil a été porté par le Nil jusqu'à la ville de Byblos. Isis, l'épouse d'Osiris, découvre le cercueil et le rapporte. (L'histoire à ce point est certifiée seulement par l'auteur grec Plutarque, bien que Seth ait été identifié en tant que meurtrier d'Osiris dès l'Ancien Empire) Seth a profité d'une inattention d'Isis pour découper le corps d'Osiris en morceaux, et les a éparpillés dans le Nil. Isis a alors recherché les différentes parties du corps d'Osiris, et put par la suite rassembler son corps entier sauf le pénis, qui avait été avalé par un crocodile (selon Plutarque) ou un poisson (selon les textes égyptiens). Selon certaines versions, le pénis est enterré à Memphis. Dans quelques textes, la dispersion des pièces de corps est comparée à la dispersion du grain dans les champs, référence au rôle d'Osiris en tant que dieu de la végétation. 
Bien qu'il ait été considéré comme une garantie de la vie après la mort, Osiris a également revêtu un aspect associé aux processus physiologiques de la mort (décomposition cadavérique entre autres) et reflété la crainte terrible de la mort par les égyptiens.

 

Ouadjet
Patronne du delta du Nil.

 

Ouadjit
Dieu cobra.

 

Oupaout
Autre nom : Ouapouaout
Dieu à tête de chien/lévrier/chacal - selon les versions -, il est "l'Ouvreur de chemin", le guide des morts.

 

Pachet / Pakhet
Déesse à tête de lionne, elle règne sur le désert.

 

Petbe
Dieu égyptien de la revanche.

 

Petesuchos
Dieu crocodile.

 

Pharaon
Roi-dieu.

 

Phénix
Entité divine proche du soleil émergeant des eaux lors de la création du monde, on le représente sous la forme d'un oiseau de feu qui renaissait de ses cendres : immortel, il se consumait totalement sur un bûcher tous les 500 ans pour renaître toujours plus fort. Il est devenu l'emblème de Mahomet pour les musulmans installés en Egypte.

 

Ptah
Dieu momie de Memphis où il était considéré comme le créateur du monde par la langue et par le cœur, et comme le patron des artisans, des orfèvres, des maçons et des forgerons dont il a créé les arts, il est devenu plus généralement le dieu des sciences. Il est aussi le créateur et le protecteur de la royauté. Il a l'aspect d'un homme à tête rasée, serré dans une gaine comme une momie, tenant un ankh (symbole de la vie) et un sceptre. Les Grecs l'ont assimilé à Héphaïstos. Son épouse était la déesse Sekhmet. Son centre principal de culte était à Memphis. à Memphis et Thèbes son consort était la déesse Sakhmet de lionne. Avec son épouse et leur fils Nefertum, ils ont formé la ' triade de Memphis '. Son animal sacré était le taureau, et il a été en particulier représenté par le taureau Apis à Memphis, qui agissait en tant qu'intermédiaire entre les dieux et l'humanité. Selon une tradition (le mythe de création de Memphis), Ptah était la force motrice primaire dans la création, pensant et parlant le cosmos dans l'existence. Ailleurs, on disait qu'il créa le cosmos à partir du limon originel.

 

Qebhsnuf
Autre nom : Gebehsenuf
Fils d'Horus. Gardien des viscères du cadavre momifié, il est représenté comme un homme momifié avec une tête de faucon.

 

Qetech
A l'origine une déesse syrienne. Qetesh fut honorée en Egypte comme une déesse de l'amour. Elle était considérée comme une des formes d'Hathor.

 

Ra /
Il est le père de tous les dieux, le plus ancien, et incarnait l'astre solaire. Maître d'Héliopolis (ville du soleil en grec, située actuellement près du Caire), il fut honoré dans toute Egypte et associé à tous les grands dieux du pays. Il voyage dans le ciel sur 2 barques : l'une pour les 12 heures de la nuit, l'autre pour le jour. Pendant la nuit il est avalé par la déesse Nout, qui le remet au monde tous les matins. Une tradition l'assimile à un scarabée ou à un enfant : il est alors Khépri, le soleil du matin. Rê est le soleil du midi, l'homme mûr. Atoum, le vieillard, est le soleil du soir. Habituellement il est représenté sous la forme d'un homme à tête de faucon, coiffé du disque solaire encerclé par l'uræus (une représentation stylisée du cobra sacré). Le soleil lui-même a été pris pour être son corps ou son œil. Rê a été également considéré comme un dieu des enfers, étroitement associé à cet égard à Osiris. Vers le troisième millénaire avant J-C, son culte devint si important que les pharaons commencèrent à se dénommer les "fils des Rê". Selon la cosmologie héliopolitaine, il fut créé à l'intérieur d'une fleur de lotus, ou sur le monticule qui a émergé des eaux primitives. Il créa alors Shu (l'air) et Tefnut (l'humidité), qui à leur tour engendrèrent le dieu de la terre Geb et la déesse du ciel Nout. Enfin, on dit que d'une de ses larmes étaient issue l'humanité et de son sang les dieux Hu (l'autorité) et Sia (l'esprit). Rê fut souvent combiné avec d'autres dieux solaires, comme dans Rê-Atoum, Amon-Rê, ou dans la formule "Rê dans Osiris, Osiris dans Rê".

 

Renenutet
Autres noms : Ernutet, Renenet
Déesse cobra, son nom semble signifier "entretenir ou élever un enfant". Elle était effectivement une déesse associée à la maternité et une protectrice du pharaon. On a dit que son regard fixe a la puissance de vaincre tous les ennemis et d'assurer également la fertilité des récoltes et la générosité de la moisson. Elle a été associée aux propriétés magiques censées exister dans les bandages de toile qui enveloppaient les morts. Elle fut vénérée à Edfu en tant que maîtresse des robes longues. Elle a eu un centre important de culte dans la région fertile de Faiyum, où elle a été étroitement associée au dieu local Sobek. Dans la période hellénistique elle a été adorée en tant que déesse Hermouthis.

 

Renoutet
Déesse des vignerons, elle veille sur les cuves, les raisins et protège les récoltes. Elle avait la forme d'un serpent.

 

Renpet
Déesse de la jeunesse et du printemps.

 

Reret
Déesse hippopotame.

 

Resheph
Autre nom : Reshpu
Version égyptienne de l'Aleyin/Amurru sumérien, initialement un dieu de la végétation, il fut considéré par les égyptiens comme un guerrier.

 

Ruti
Couple de lions honorés à Letopolis.

 

Saa
Personnification de l'intelligence.

 

Sai
En grec Psais
Personnification du destin.

 

Sakar
Dieu de la nécropole occidentale, il donnera son nom au site de Saqqarah.

 

Sarapis
Autre nom : Serapis
Dieu apparu dans l'Egypte ptolémaïque puis adoré dans tout l'empire romain, Sarapis était la forme grecque d'Osiris- Apis, combinaison des attributs du dieu-taureau Apis et du dieu Osiris. à ce dieu furent ajoutés des caractéristiques prises de dieux grecs tels que Zeus, Dionysos, Hadès, Hélios et Asclépios pour créer un dieu universel. Représenté sous forme humaine avec les cheveux bouclés et couronnés avec un panier. Son culte a été assuré par Ptolémée Ier, qui a élevé Sarapis au rang de dieu national. Son centre principal de culte était Alexandrie, site du temple célèbre connu sous le nom de Sarapeum.

 

Satjit
Noms grecs : Sati, Satis
Déesse égyptienne dont le rôle primaire était celui d'une gardienne de la frontière méridionale d'Egypte (Nubie), détruisant des ennemis du pharaon avec ses flèches. Représenté sous forme humaine portant la grande couronne blanche conique d'Egypte supérieure ornée de chaque côté par des plumes ou des cornes d'antilope, tenant un sceptre et une croix d'ankh. Elle a eu un sanctuaire important sur l'île de Sahel (près de l'Assouan moderne). Satis a été également associée à la crue annuelle du Nil.

 

Sechat
Autres noms : Sesat, Sesheta
Déesse de l'écriture, elle est également liée aux bibliothèques, aux lettres, aux archives et aux enregistrements historiques. Représentée sous forme humaine avec une étoile au-dessus de sa tête, portant une robe longue en peau de léopard, empoignant un sceptre dans la main droite.

 

Seker
Autre nom : Sokar
Noms grecs : Socharis, Sokaris
Dieu funéraire des nécropoles de Memphis, il est représenté sous forme humaine avec la tête d'un faucon. Dans l'Ancien Empire, Sokar était considéré comme une manifestation d'Osiris mort à Abydos en Haute Egypte. Il fut confondu avec Ptah comme Ptah-Sokar, sous la forme duquel il a pris la déesse Sakhmet de lionne en tant qu'épouse. Dans le Moyen Empire, les trois ont été parfois fusionnés sous la forme Ptah-Sokar-Osiris. Sokar a été associé à la fabrication de divers objets utilisés dans l'embaumement et dans des rituels funéraires. Il a également joué un rôle prédominant à Thèbes où il a été représenté sur les tombeaux royaux. Un festival annuel important a été tenu dans son honneur chez Thèbes. Lors d'une cérémonie thébaine, son image était portée dans un bateau raffiné connu sous le nom de 'henu'.

 

Sekhmet
Autres noms : Sachmet, Sakhmet
Son nom signifie "la puissante", elle est l'épouse de Ptah, la fille et l'œil de Rê. C'est une déesse guerrière dont l'animal attribut est la lionne. Elle est responsable des épidémies et des massacres; mais ses prêtres sont des médecins et des vétérinaires.
A Memphis elle a fait partie de la triade memphite, associée à Ptah et Nefertum. Elle était généralement montrée couronnée par le disque solaire, tenant une croix d'ankh ou un sceptre revêtant la forme d'un roseau de papyrus. A Thèbes, Sakhmet est assimilée à Mut, l'épouse du dieu Amon. C'est un agent de la punition du dieu du soleil.

 

Sentait
Déesse vache.

 

Sepa
Autre nom : Sep
Dieu chtonien.

 

Septu
Autres noms : Sopd, Sopdu
Dieu de la guerre.

 

Serket
Autres noms : Selket, Selquet, Selkis, Selchis
En égyptien Serket-Hetyt
Elle est la déesse-scorpion. Elle pourrait faire peur, puisqu'elle représente un animal à la piqûre redoutable ; mais elle joue au contraire un rôle protecteur et guérit les hommes des blessures envenimées. Elle est invoquée effectivement pour éviter les morsures et les piqûres. On la représente sous forme humaine avec une coiffe en forme de scorpion, ou avec un corps de scorpion et une tête humaine. Serket a été également associée aux rites mortuaires qui permettent de veiller sur les canopes (= urnes sacrées) contenant les viscères des morts.

 

Sesmu
Dieu de l'huile et des vendanges.

 

Set / Seth
Autres noms : Setech, Setekh, Setesh, Seth, Seti, Sutech, Sutekh
Ce dieu néfaste a été identifié par les Grecs à Typhon. Il s'incarne dans le porc et l'hippopotame, l'âne et l'oryx. On le représente comme un animal rouge composite, à la longue queue fourchue, au museau effilé et aux longues oreilles droites. Il est aussi le dieu du désert et des orages néfastes, ainsi que le dieu de Naqada dans la Haute Egypte Chaque nuit, il défend la barque du Soleil en combattant le terrible serpent Apopis. Mais c'est aussi un dieu jaloux : il assassine son frère Osiris, le roi légitime Egypte, pour prendre sa place. Seth est donc à la fois un dieu positif, grâce à qui le Soleil brille, chaque matin, et un dieu redoutable, qui veut devenir roi par la force. Il est le fils de Nout et de Geb ou de Nout et de Rê, ainsi que le frère d'Isis, d'Osiris et de Nephthys. Nephtys a été parfois décrite comme son épouse. En dépit de sa réputation, il a eu un sanctuaire important à Ombos en Haute Egypte, son lieu de naissance d'après la mythologie. Pendant un certain temps au cours du troisième millénaire avant J-C, Seth a substitué Horus comme dieu protecteur des pharaons. Dans quelques versions, Seth est allé vivre dans les cieux après sa défaite contre Horus, où il est devenu la voix du tonnerre. Dans le Livre des Morts, il est désigné sous le nom du "seigneur du ciel nordique" et est responsable des orages.

 

Shait
Déesse du destin.

 

Shou / Shu
Autre nom : Su
En grec : Sos.
Dieu égyptien primordial de l'air, il est le défenseur du ciel. Dans le mythe de création selon Heliopolis, Shu était, avec sa sœur Tefnut, un des premiers dieux créés par le dieu Atoum du soleil, de son sperme ou du mucus de ses narines. Tefnut est alors devenu son épouse, donnant naissance à Nout et Geb. Shu sépara Geb et Nout en s'interposant entre eux. Il est dépeint comme un humain portant une plume d'autruche (hiéroglyphe pour son nom), avec ses bras levés pour supporter Nout au-dessus de Geb.

 

Sobek
Autres noms : Sebek, Sebeq, Sebk, Sobk, Sebq
Nom grec : Suchos
Dieu de la fertilité, de la végétation du Fayoum, on le représente comme un crocodile ou comme un humain à tête de crocodile. Ce dieu-crocodile est le souverain des eaux douces : lacs, fleuves, marais. Il est aussi le dieu de la fertilité : selon les égyptiens, plus il y a de crocodiles dans le fleuve, plus les récoltes seront bonnes après la crue. Sobek a aussi symbolisé la force des pharaons égyptiens.

 

Sopdet / Sôpdit
Nom grec : Sothis
Déesse égyptienne qui personnifie l'étoile du Grand Chien : Sirius. L'apparition de Sirius début juillet ('le lever héliaque') annonçait l'inondation annuelle du Nil. Elle a été naturellement associée à la fertilité et à la prospérité résultantes des crues annuelles. Elle porte la grande couronne blanche conique de la Haute Egypte surmontée d'une étoile. Dans un papyrus du quatrième siècle av. J.C., Isis s'identifie elle-même à Sothis alors qu'elle se lamente de la mort d'Osiris et qu'elle souhaite le suivre dans sa manifestation en tant que constellation d'Orion.

 

Soped
Autre nom : Sopdu
Dieu des confins orientaux du Delta et seigneur des pays étrangers, il serait d'origine sémitique. On le dépeint sous la forme d'un faucon ou en tant que bédouin couronné avec des grandes plumes. Sopedu était le dieu du désert oriental, de la péninsule du Sinai et des mines de turquoise qui s'y trouvaient. Son premier centre de culte était à Saft el-Henna dans le delta Nord-Est du Nil.

 

Sotis
Epouse de Khnoum.

 

Tatenen
Autre nom : Tanen, Tathen, Ten, Tenen
Dieu primordial qui personnifiait la vase fertile du Nil (= limon). Initialement il n'était qu'un dieu indépendant à Memphis, puis il fut confondu avec Ptah dans son aspect créateur. Sous cet attribut, il a pris une forme androgyne et se vit attribuer l'épithète de père des dieux. En tant que dieu de végétation, il était décrit comme un homme à la peau verte.

 

Tefnut
Autres noms : Tefenet, Tefnet
Nom grec : Tphenis
Déesse primitive personnifiant l'humidité, en particulier la rosée, la pluie et la brume. Elle est la fille d'Atoum (soleil), sœur et épouse de Shu (air), et la mère de Geb (terre) et Nout (ciel). On la décrivait souvent comme un serpent lové autour d'un sceptre. On disait qu'elle créa l'eau pure de son vagin. Son sanctuaire principal était à Héliopolis. Tefnut et Shu ont été également adorés comme paire de lions à Leontopolis dans le delta du Nil.

 

Tenenit
Déesse de la bière.

 

Thot / Toth / Thoth / Thout
Autres noms : Djehuti, Djhowtey, Tehuti, Zehuti
On le représente comme un ibis, un babouin ou singe cynocéphale (= à tête de chien), il est le patron des scribes et le dieu des comptes et du calendrier. Lors de la psychostasie (= jugement des âmes), il est le greffier et pose lui-même le cœur du défunt sur la balance de vérité. Dieu du verbe divin, il est aussi le patron des magiciens. Il est le régent du temps. Il est le patron des ophtalmologistes et des médecins, ainsi que des savants mais aussi plus généralement de la sagesse, de la connaissance, de l'écriture et de l'intelligence. On lui associe également la Lune et la magie. Thot détient toutes les connaissances. Il a d'ailleurs inventé l'écriture pour transmettre le savoir. Son sanctuaire principal était à Hermopolis (Khmunu) dans la région du delta du Nil. Thot a servi d'arbitre pour les dieux : dans la légende d'Osiris, il a protégé Isis pendant sa grossesse et a guéri son fils Horus quand Seth a déchiré son œil gauche. Thot fut plus tard identifié avec le dieu grec Hermès sous l'attribution Hermès Trismegistos ("Hermès trois fois grand").

 

Touéris
Autres noms : Apet, Opet, Taueret, Taurt, Taweret
En grec : Thouéris, Toéris, Thoéris
Déesse à tête d'hippopotame femelle, symbole de fécondité, elle assiste les naissances et protège les femmes enceintes, dont elle a le ventre arrondi. Elle les aide à accoucher et veille à ce qu'elles aient assez de lait pour nourrir leur bébé. Elle est souvent décrite comme ayant la tête d'un hippopotame, des jambes et des bras d'un lion, de la queue d'un crocodile, des seins humains, et un ventre gonflé. Cet aspect était censé effrayer tous les esprits qui pourraient être nocifs à l'enfant. Elle a été souvent dépeinte tenant une amulette symbolisant la protection. Elle était souvent représentée en compagnie du dieu nain Bes, qui a revêtu une fonction semblable.

 

Triade memphite
Ptah + Sekhmet + Nefertoum.

 

Triade thébaine
Amon + Mout + Khonsou.

 

Uneg
Dieu plante.

 

Unut
Déesse lièvre.

 

Urthekau
Autre nom : Werethekau
Puissances surnaturelles.

 

Wadjet
Autres noms : Buto, Edjo, Per Uadjit, Uajyt, Uatchet, Uazet, Udjo, Uto, Wadjit
Déesse tutélaire de la Basse Egypte, elle a été représentée comme un serpent ou un vautour.

 

Wosyet
Déesse protectrice de la jeunesse.

 

Dossier réalisé par Prométhée
Remerciements : Fabrice Mrugala

le Scribe du Sanctuaire